Festival International de la Photographie Jimei x Arles 2018 (Xiamen, 23 novembre 2018)

Discours de l’Ambassadeur de France en Chine à l’inauguration du Festival

JPEG
M. Li Qinhui, secrétaire du PCC du district de Jimei
M. He Dongnin, maire du district de Jimei
M. Ye Chonggeng, membre du Comité Permanent du Comité Municipal de Xiamen, Directeur du Département de la Communication de la Ville de Xiamen
MM. RongRong et Sam Stourdzé, co-fondateur et co-directeurs du festival,
Mme la Consule générale,
M. le Conseiller culturel,
Mesdames et Messieurs,

A l’occasion de notre première visite à Xiamen, mon épouse et moi-même sommes particulièrement heureux d’être aujourd’hui parmi vous pour inaugurer la quatrième édition du Festival International de la Photographie Jimei x Arles, un évènement d’une ampleur exceptionnelle qui témoigne de l’intérêt de la Chine et du public chinois pour la photographie.

Ce festival est d’abord né de la rencontre de deux personnalités émérites de la photographie internationale :
-  l’artiste chinois RongRong , fondateur du Three Shadows Photography Art Centre à Pékin, un lieu incontournable de la photographie moderne et contemporaine en Chine ; c’est d’ailleurs le premier lieu que nous avons visité dès notre premier week end à Pékin l’année dernière…
-  et le commissaire Sam Stourdzé, directeur du festival français des Rencontres d’Arles, évènement de référence dans le paysage de la photographie en France et à travers le monde.

Cette collaboration, initiée tout d’abord à Pékin, en 2010, avec la création du « Caochangdi PhotoSpring – Arles in Beijing », trouve un nouvel élan en 2015 quand, appuyée par les autorités du district de Jimei, le festival Jimei x Arles est créé à Xiamen, avec l’ambition pleinement assumée de mettre en valeur la richesse de la photographie chinoise et la diversité de la photographie internationale.

Depuis, ce rendez-vous des amateurs et passionnés, des artistes et professionnels, a su conquérir un public fidèle et de toujours plus nombreux, portant à 160.000 spectateurs la fréquentation sur ses trois premières éditions.

Ce succès est incontestablement dû à la qualité du partenariat et au talent des responsables du projet, à la sélection opérée chaque année, qui offre à voir le meilleur de la photographie chinoise - à travers une douzaine d’expositions produites pour l’occasion - mais aussi internationale, avec notamment la présentation de huit expositions venues directement des Rencontres d’Arles.

Le Président de la République Française, lors de sa visite d’Etat en Chine en janvier dernier, a évoqué le festival Jimei x Arles comme l’exemple de ce que la coopération culturelle entre la France et la Chine peut produire de meilleur lorsqu’elle est menée avec tant d’envie de partage et de dialogue entre les créateurs et entre les publics.

Je le cite : « Au lieu de partir à la conquête du monde par l’intelligence chacun de notre côté, nous serons plus forts si nous savons le faire ensemble ».

Ces mots doivent résonner comme un conseil avisé pour nous tous ici qui œuvrons chaque jour au développement des relations entre la France et la Chine.

C’est aussi un compliment à l’égard de ceux qui, comme RongRong et Sam Stourdzé, agissent ensemble pour que nos pays se comprennent mieux et portent à travers la planète cette idée d’une diversité culturelle libératrice qu’il nous faut préserver et promouvoir au bénéfice de tous les citoyens du monde.

Je n’oublie pas d’ailleurs de saluer l’accompagnement des pouvoirs publics dans le développement de ce projet qu’est Jimei x Arles, en premier lieu desquels le district qui nous accueille et dont je remercie chaleureusement les représentants présents aujourd’hui. Je remercie également la Municipalité de Xiamen et la province du Fujian pour leur participation au festival et je fais le vœu qu’ils puissent aider encore d’avantage à développer cette collaboration dont les retombées profitent au rayonnement de leur territoire.

Enfin, et au-delà de cette très belle initiative franco-chinoise, je souhaite saluer la qualité des échanges et la longévité des relations qui unissent Xiamen à la France.
J’ai eu l’occasion de rencontrer la communauté française hier soir et nous avons ensemble évoqué l‘histoire qui unit notre pays à cette ville qu’on appelait alors Amoy et qui a accueilli au XIXème siècle et début XXème un consulat français.

J’ai également pu m’entretenir ce matin avec le Secrétaire du parti de la ville de Xiamen et nous avons évoqué l’ancienneté des liens entre la France et Xiamen et notre volonté commune de les approfondir, en matière culturelle et universitaire mais aussi économique.

Nous avons bien sûr aussi évoqué la coopération entre Xiamen et Nice, porteuse de nombreuses initiatives d’intérêt, parmi lesquelles - la plus visible - le carnaval ayant eu lieu au printemps 2017 et que nous espérons voir de nouveau présenter ici à l‘avenir.

Pour conclure Je finirai simplement en rendant un hommage appuyé à tous les artistes et commissaires présents, aux organisateurs et aux autorités déjà cités, je vous adresse mes plus sincères félicitations et souhaite au festival de Jimei x Arles le plus grand succès !

Dernière modification : 27/11/2018

Haut de page