Discours de l’Ambassadeur - Soirée ALPITEC CHINE 2018

(25 janvier 2018 - Hôtel InterContinental Pékin Beichen)


Mrs les Présidents du Cluster des entreprises françaises de la Montagne,
Mesdames et Messieurs, Chers amis,

Je suis très heureux d’être parmi vous ce soir, à l’occasion de cette grande soirée France-Chine de la montagne, en tant qu’Ambassadeur de France en Chine mais aussi en tant que Dauphinois, très attaché à mon village et à ma région…

ALPITEC China est un salon de référence pour les secteurs de l’aménagement de la montagne, des sports en plein air et de tous les équipements et services liés, dont l’importance croit avec les ambitions chinoises en matière de sport.

Cette soirée franco-chinoise illustre -comme le « Village français » (18 entreprises présentes)- comment les grands évènements sportifs internationaux peuvent être d’excellents promoteurs du développement touristique des territoires.

*
Comme votre invitation le rappelle, la France a acquis depuis des décennies une expérience inégalée d’organisation des Jeux olympiques, en particulier des JO d’hiver dans notre région, « Auvergne-Rhône-Alpes » : jeux de 1924 à Chamonix, à Grenoble en 1968 et plus récemment à Albertville en 1992. Notre savoir-faire a été amplement démontré à ces différentes occasions.

Mais au-delà des compétitions sportives de haut niveau, la montagne française représente très concrètement un ensemble économique considérable, avec 350 stations de montagne et 4.000 km de pistes de ski. Avec une fréquentation partagée à 50% entre l’été et l’hiver, la montagne génère un CA de 10 milliards d’euros et 150.000 emplois directs environ.

La France est aujourd’hui la première destination touristique au monde (près de 85 millions de visiteurs annuels) et aussi leader mondial en termes de destinations touristiques de montagne.

*
La Chine est elle aussi une grande nation sportive. Après les JO de Pékin en 2008, elle a organisé les jeux asiatiques en 2010, les Universiades d’été en 2011, les Jeux olympiques de la Jeunesse en 2014 et les championnats du monde d’athlétisme en 2015. Elle organisera les mondiaux de basket en 2019.

Enfin, elle prépare activement le JO d’hiver de Pékin 2022 et, dans cette perspective, la France est à ses côtés, comme l’a souligné le Président de la république lors de sa visite d’Etat en Chine.

La proximité des JO d’hiver Pékin 2022 et des JO d’été Paris 2024 nous offre en effet l’occasion d’un renforcement très significatif de notre coopération bilatérale, en matière d’équipements bien sûr mais aussi de formation et d’entraînement de nos sportifs de haut niveau, comme s’agissant de la sécurité dans et hors des installations.

Mme Laura Flessel, notre Ministre des sports, a entamé un dialogue fructueux avec son homologue comme avec le COJO chinois pour définir les modalités concrètes du partenariat qui se dessine.
Il faut bien sûr que les collectivités locales, les fédérations sportives et les entreprises renforcent, nourrissent ce mouvement. Cette manifestation est un élément essentiel de cette mobilisation nationale.

Au-delà des sites spécialement dédiés aux JO de 2022, le développement des sports d’hiver en Chine sera considérable au cours des prochaines années, mais se prépare dès maintenant.
La présence active des entreprises françaises du Cluster Montagne en Chine est donc extrêmement opportune.

Ainsi, la Chine ambitionne-t-elle de disposer d’au moins 650 centres de patinage à horizon 2022, dont au moins 500 nouvellement bâtis. Par ailleurs, près de 800 pistes de ski sont prévues à horizon 2022, dont au moins 240 supplémentaires, ce qui représente environ 3.500 kilomètres de pistes au total.

*
Pour accompagner cette ambition chinoise, il y a la qualité de l’offre française que proposent vos entreprises, en particulier dans l’accueil de grands événements sportifs et la production de services associés.
Les équipements des industriels français sont ainsi régulièrement récompensés internationalement pour leur caractère innovant.

A l’occasion du salon Alpitec China 2018, la France est venue présenter une offre qui se veut globale : nous sommes en mesure de proposer à la municipalité de Pékin et aux stations du Hebei qui accueilleront les JO de 2022 des solutions concernant tous les aspects de l’activité en montagne, qu’elle soit touristique ou sportive, en hiver comme en été.

L’Ambassade de France est pleinement mobilisée, dans ses différentes composantes, pour vous aider à valoriser cette offre française, n’hésitez pas à faire appel à nous.
Ce faisant, nous ne faisons que mettre en œuvre la « Déclaration conjointe » adoptée lors de la visite du Président Macron par nos deux pays, qui souligne notre volonté commune de soutenir le développement d’infrastructures sportives et le partage d’expertises en matière d’économie du sport.

Je salue donc les efforts que vous avez déjà déployés pour accueillir des touristes chinois toujours plus nombreux dans nos stations françaises, tant en hiver qu’en été.

Enfin, mesdames et messieurs, comment ne pas rappeler ici, en Chine, lorsque nous évoquons les activités de montagne en France, qu’elles s’inscrivent dans le contexte de l’indispensable transition écologique, qui là encore, fait l’objet d’un engagement commun de nos deux pays à travailler plus étroitement ensemble.

Pour conclure, permettez-moi de féliciter nos visiteurs français pour leur détermination à promouvoir une destination et une expertise françaises accueillante et efficace et de remercier nos partenaires et amis chinois pour l’intérêt qu’ils nous portent.
Nous savons que la concurrence est rude, merci de choisir la France !

Vive l’amitié et la coopération franco-chinoise !
Vive la montagne !

Dernière modification : 26/01/2018

Haut de page