Discours de l’Ambassadeur - Réception de la Fête Nationale

Ambassade de France – 13 juillet 2018

M. le Vice-Ministre WANG Chao, représentant officiel de la RPC
Mmes et MM les Ambassadeurs, chers collègues,
M. le Consul Général de France à Pékin,
Madame et Messieurs les Conseillers consulaires,
Mesdames et messieurs, Chers compatriotes,

C’est un honneur et une joie pour mon épouse Yaël et moi-même de vous accueillir aujourd’hui à l’Ambassade de France à l’occasion de notre fête nationale, où nous nous retrouvons pour célébrer les valeurs de la République française, illustrées par son admirable devise : « liberté, égalité, fraternité ».

Alors que montent malheureusement un peu partout en Europe et dans le monde les tentations extrémistes et populistes, qui prônent l’isolationnisme au nom d’un nationalisme d’un autre âge, il est important de nous rassembler à nouveau, avec tous nos amis et partenaires, autour de ces valeurs universelles fondatrices.

*
Mais je veux surtout aujourd’hui vous adresser à tous - à vous amis et partenaires Chinois qui nous recevez si bien dans votre grand et beau pays, comme à vous Français expatriés qui représentez ici chacun un peu de notre belle France - un message d’optimisme et de confiance dans l’avenir.

Nous venons de vivre une année exceptionnelle pour les relations bilatérales franco-chinoises.
La visite d’Etat du Président de la République, puis celle de notre Premier ministre, ont permis de définir une feuille de route claire pour renforcer le partenariat stratégique qui nous unit et encadrer la coopération que nous menons, au niveau bilatéral, européen ou sur la scène internationale.

La France et la Chine sont ainsi déterminées à renforcer plus encore une relation qui se développe de manière soutenue, que ce soit à travers nos coopérations historiques et structurantes ou dans de nouveaux secteurs comme la protection de l’environnement et la transition écologique, la recherche et l’innovation, l’agro-alimentaire ou la santé.
Nous travaillerons également ensemble au développement de notre coopération en pays tiers, qui contribuera - par un engagement commun selon des règles communes - à nourrir dans les deux sens ces « nouvelles routes de la soie » entre la Chine et l’Europe.

Membres permanents du Conseil de sécurité, ardents défenseurs du système multilatéral créé en 1945 avec les Nations Unies en son centre, la France et la Chine assument les responsabilités qui en découlent, pour ce qui nous concerne en étroite concertation avec nos partenaires européens comme avec nos alliés.
Nos deux pays font face ensemble aux défis globaux qui menacent la planète et œuvrent de manière concertée à la résolution des crises qui sévissent hélas encore sur plusieurs continents.

La France se réjouit donc d’avoir pu compter sur le soutien de la Chine au cours des d’importantes conférences internationales qu’elle a organisée s’agissant de la lutte contre le changement climatique, de la lutte contre le financement du terrorisme ou encore en soutien au Liban ou à la réconciliation au Yémen et en Libye.

Le Président Macron s’entretient régulièrement avec le Président XI Jinping sur tous ces sujets et de nouvelles rencontres sont à l’étude. De nombreuses délégations sont échangées entre Pékin et Paris, permettant de confronter avec franchise nos idées et d’aplanir nos différends dans le respect des intérêts de chacun.

Tout comme notre relation bilatérale, la relation UE-Chine dans laquelle elle s’inscrit évolue positivement. En vue sommet de la semaine prochaine, nous nous sommes engagés dans un dialogue complet, franc et approfondi, indispensable dans le contexte international actuel.
Au-delà des tensions qui marquent la vie de notre communauté européenne - dont nous sommes toujours sortis plus forts et plus déterminés dans le passé - et des difficultés avec certains de nos partenaires et alliés, l’Union européenne continuera à se renforcer.
La France et l’Allemagne sont résolues à promouvoir des solutions concrètes permettant à l’Union de se doter des instruments de puissance qui garantiront la protection de ses citoyens, sa sécurité intérieure et extérieure et le maintien de sa prospérité.

Cette même volonté a conduit le Président de la république à proposer d’accueillir à Paris, les 10 et 11 novembre prochains, alors que nous commémorerons la fin de la première guerre mondiale, un important « Forum pour la paix », qui, pour reprendre ses mots vise à ce que « la paix, chaque jour, gagne du terrain ».
L’objectif est certes ambitieux, mais nous savons pouvoir compter sur le soutien et la participation active de nos amis et partenaires du monde entier, et notamment la Chine.

La France et la Chine sont deux grandes Nations par leur histoire et leur culture mais aussi par la responsabilité qu’elles portent pour l’avenir du monde.

Mes chers compatriotes,

L’amitié franco-chinoise s’incarne aussi bien sûr dans le domaine du sport.
Ces derniers jours, l’engouement de nos amis Chinois pour la magnifique coupe du monde organisée par la Russie était palpable, il est à la mesure du nôtre !
Cela ne peut que renforcer notre attachement pour ce pays au sein duquel vous apportez tous une contribution remarquable.

Votre dynamisme et votre créativité sont des atouts essentiels à la modernisation de la France et de l’Europe. Ils contribuent aussi de manière décisive au succès d’une relation bilatérale franco-chinoise qui réponde aux défis du futur.
Alors Français de Chine, continuez à rêver, à inventer, à créer, vous pouvez compter sur le soutien entier et déterminé de toutes les équipes de l’Ambassade de France et de nos consulats généraux.

Pour conclure, je voudrais remercier de tout cœur l’ensemble de nos partenaires et sponsors et exprimer ma gratitude personnelle à toute l’équipe organisatrice sous la coordination ferme mais toujours avisée de notre intendant Fabien Rey-Jolly !

Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente soirée,

Vive l’amitié franco-chinoise !
Vive la République, vive la France !

Allez les bleus !

Dernière modification : 25/07/2018

Haut de page