Diplomatie climatique : le Conseil affaires étrangères adopte des conclusions [中文]

Communiqué de presse du Conseil de l’Union européenne (Bruxelles, 18 février 2019)

Le Conseil a adopté ce jour des conclusions sur la diplomatie climatique. Le Conseil rappelle que le changement climatique constitue une menace directe et existentielle qui n’épargnera aucun pays. Il note que le monde subit d’ores et déjà de nombreux effets dévastateurs du changement climatique, et que cependant l’action engagée pour y remédier demeure insuffisante.

L’UE réaffirme son indéfectible attachement à l’accord de Paris, principal cadre multilatéral régissant l’action mondiale face au changement climatique, et salue le résultat positif auquel a abouti la 24e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP24).

Le Conseil réaffirme que l’ambition en matière d’action climatique consiste non seulement à réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais également à atténuer les incidences du changement climatique sur la paix et la sécurité.
Le Conseil rappelle que 2019 est une année cruciale pour accélérer l’action climatique sur le plan national et revoir à la hausse les ambitions mondiales dans la perspective du développement durable, sous l’impulsion des Nations unies.
Le rôle de chef de file que joue l’UE en matière d’action climatique s’appuie sur une position progressiste sur son territoire. Le Conseil salue la vision stratégique à long terme de la Commission européenne pour une économie prospère, moderne, compétitive et neutre pour le climat.

Le Conseil réaffirme que l’UE continuera de montrer la voie dans la poursuite de l’action climatique au niveau mondial et qu’elle s’emploiera à renforcer davantage la coopération internationale dans le domaine climatique.

Dernière modification : 21/02/2019

Haut de page