Dévoilement du logo du Cinquantenaire des relations franco-chinoises [中文]

Présentation du cinquantenaire des relations franco-chinoises par le Premier ministre à l’occasion de sa visite en Chine (6 décembre 2013)

Discours pour la conférence de lancement des commémorations du cinquantième anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et la République populaire de Chine

Monsieur le Premier ministre,

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Madame et Monsieur les Ambassadeurs,

Mesdames, Messieurs,

Je voudrais d’abord vous dire, Monsieur le Premier ministre, combien j’apprécie de prendre part avec vous à cette conférence de lancement des commémorations du cinquantième anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et la République populaire de Chine. Je mesure à votre présence l’importance que la Chine accorde, comme la France, à la célébration de cet anniversaire.

Cela est pleinement justifié, au regard de l’Histoire. Le 27 janvier 1964, la France et la Chine publièrent un communiqué conjoint annonçant que « le gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République populaire de Chine ont décidé, d’un commun accord, d’établir des relations diplomatiques ».

Cette déclaration, de quelques lignes seulement, a servi de ciment aux relations entre nos deux pays au cours des cinquante dernières années. Mais au-delà, cette décision historique et visionnaire, voulue par le Général de Gaulle, a contribué à changer durablement le cours des relations internationales, dans un sens qui a favorisé le dialogue et les échanges entre nations, ainsi que le respect de la diversité et de la multipolarité du monde.

Premier grand pays occidental à reconnaître officiellement la République populaire de Chine, la France se veut depuis toujours une amie fidèle et privilégiée de la Chine, et porte à sa relation avec elle une attention toute particulière.

Nos deux pays entretiennent ainsi depuis ce 27 janvier 1964 un dialogue nourri sur tous les sujets, et ont développé depuis lors un partenariat global stratégique leur permettant d’appréhender ensemble les principaux enjeux politiques, économiques, culturels et humains qui sont ceux auxquels le monde doit faire face en ce début du XXIème siècle.

Cet acquis est extrêmement précieux, et il est le fondement du développement de nos relations au cours des décennies à venir. Fidèles à l’héritage des cinquante années écoulées, nous devons nous projeter dans l’avenir avec le même esprit pionnier et visionnaire, et continuer de travailler ensemble, sans cesse plus étroitement, à créer les conditions de relations les plus bénéfiques possibles pour chacun de nos deux pays comme pour le reste du monde.

C’est le sens de l’anniversaire que nous nous apprêtons à célébrer, et c’est avec cet objectif en tête que nous préparons ensemble de très nombreux événements qui permettront, tout au long de l’année 2014, partout en France comme en Chine, de célébrer avec l’éclat et l’intensité qu’elle mérite l’amitié profonde qui lie les peuples français et chinois.

Actuellement, plus de 300 projets ont été recensés en France et en Chine, parmi lesquels peuvent d’ores et déjà être cités plusieurs temps forts, qui viendront à la suite des festivités prévues en France et en Chine le 27 janvier prochain, à savoir un spectacle « Nuit de Chine » au Grand Palais à Paris et un concert de l’orchestre symphonique de la Garde Républicaine et une exposition proposés à Pékin puis à Shanghai par la Fondation Charles de Gaulle.

Il y aura bien sûr tout au long de l’année 2014 de très beaux projets dans le domaine culturel. Je pense par exemple à plusieurs expositions prestigieuses, dont une qui verra pour la première fois en Chine huit chefs d’œuvre rassemblés par la Réunion des Musées nationaux, qui fera l’ouverture de l’édition 2014 du festival culturel franco-chinois Croisements.

Il y aura aussi, je l’espère, la concrétisation en fin d’année dans les rues de Pékin d’un très beau projet de Centaure animé porté par la compagnie « La Machine », merveille de technologie et d’esthétisme qui ravira le public chinois.

Mais il y aura aussi de très nombreux événements dans le domaine économique : une semaine de découverte de la gastronomie française, centrée sur les questions de qualité, de diversité et de sécurité alimentaires, un forum des investisseurs, une opération rassemblant 1000 PME françaises et chinoises en marge de la Foire de l’Ouest de Chengdu, etc. L’exposition « La France, un peuple d’ingénieurs, de technologie et d’innovation », proposée par le comité France – Chine, permettra par ailleurs aux entreprises françaises de valoriser leurs savoir-faire technologiques.

Il y aura de nombreuses manifestations dans le domaine de la coopération universitaire et scientifique : une semaine de la science et de la technologie à Pékin fin février, des événements autour de la santé et des filières médicales francophones en Chine, une série de manifestations sur les questions environnementales et de lutte contre le changement climatique, une semaine de l’enseignement supérieur et de la recherche à Pékin, à Wuhan et à Shanghai en octobre 2014.

Un concours commun de mathématiques sera aussi organisé dans 50 lycées de France et de Chine, en mars 2014, et qui permettra à 50 lycéens de partir à la découverte des sciences et des mathématiques du pays hôte.

Enfin, la création d’un timbre commémoratif et la frappe d’une pièce de monnaie de deux euros en France et d’un yuan en Chine sont également prévues, pour inscrire dans le temps cette année particulière de célébration de l’amitié entre la France et la Chine.

Tous ces événements ne sont que quelques exemples des centaines de manifestations qui seront organisées dans tous les domaines et dans les deux pays, et qui illustrent aujourd’hui toute la vitalité et la richesse qui sont celles des relations entre les peuples français et chinois.

Elles constitueront, chacune et collectivement, une formidable occasion de renforcer la connaissance et la compréhension que les Français et les Chinois ont les uns des autres et de fortifier durablement les liens entre nos deux sociétés.

Alors que nous nous apprêtons à dévoiler ensemble le logo conjoint de ce cinquantième anniversaire, laissez-moi vous dire, devant cette programmation exceptionnelle qui s’annonce pour cette grande année franco-chinoise que nous allons vivre, Monsieur le Premier ministre, l’optimisme qui est le mien s’agissant du futur des relations entre la France et la Chine.

Je vous remercie.

PNG

Dernière modification : 17/06/2014

Haut de page