Dévoilement d’une plaque commémorative du centenaire de l’université franco-chinoise [中文]

L’ambassadeur a dévoilé hier lundi 18 avril une plaque commémorant le centenaire de l’université franco-chinoise et les premiers échanges universitaires entre la France et la Chine. Cette plaque, rédigée en français et en chinois, et placée dans la cour intérieure des locaux de l’ancienne université, est un don de l’ambassade de France à l’entreprise propriétaire des lieux, le groupe Jingyi.

JPEG
JPEG

Ce dévoilement de plaque était intégré à l’événement de clôture du programme « 100 ans d’échanges universitaires » lancé par l’ambassade en 2019 pour célébrer à la fois le lancement du Mouvement Travail-Etudes en France (1919), la création de l’université franco-chinoise (2020) et celle de l’Institut franco-chinois de Lyon (2021). A cette occasion, l’ambassade a présenté le recueil de textes et de photographies intitulé Autour du centenaire de l’université franco-chinoise et une exposition de panneaux photographiques qui à présent enrichissent les murs des anciens locaux de l’université récemment rénovés. L’ambassadeur a également remis les insignes de chevalier dans l’ordre des Palmes académiques à Mme. Duanmu Mei, chercheuse de l’Académie des sciences sociales de Chine, spécialiste de l’histoire de France et auteure de L’Université franco-chinoise dans l’histoire.

L’Université franco-chinoise a existé entre 1920 et 1950 avant d’être démantelée en faveur d’autres universités ; l’université de Pékin a ainsi récupéré son Institut Voltaire devenu l’actuel département de français de la grande université pékinoise. Beaucoup de personnalités du monde de l’éducation, de la culture et de la sciences restent attaché au souvenir de cette université et aux grandes figures historiques de ses fondateurs, à savoir Cai Yuanpei et Li Shizeng, représentés hier par leurs petites filles. Etaient également présents quelques descendants d’anciens diplômés de l’Université franco-chinoise.
JPEG

Dernière modification : 21/04/2022

Haut de page