Deux Français distingués au travers du programme de chaires « Einstein » de l’Académie des sciences chinoise (CAS) [中文]

Le programme de chaire « Einstein » de l’Académie des Sciences Chinoise a été créé en 2005 et récompense chaque année principalement vingt scientifiques étrangers qui ont contribué à la recherche et à l’innovation scientifique. Ses principaux buts sont la promotion de l’innovation en Chine et le développement des échanges et des coopérations entre chercheurs chinois et étrangers.

JPEG

L’Académie des Sciences Chinoise (CAS) a attribué en 2011 une chaire « Einstein » au physicien Gérard Mourou, pour ses travaux sur les champs électriques et les lasers, ainsi qu’au spécialiste de tectonique Paul Tapponnier.

Le Pr. Mourou est le co-inventeur avec Donna Strickland, en 1985, de la technique appelée CPA (Chirped Pulse Amplification : amplification laser par compression d’impulsions) qui permet de développer des lasers à impulsions très brèves et à très haute puissance. Ces lasers, qui peuvent réaliser des incisions extrêmement précises, sont utilisés dans des domaines divers tels que la médecine ou la fabrication de nanostructures et de pièces industrielles complexes. Né en 1944, Gérard Mourou est aujourd’hui directeur du l’Institut Lumière Extrême, unité mixte de service du CNRS, de l’École polytechnique et de l’ENSTA ParisTech. Il est lauréat du prix Charles H. Townes 2009 de l’Optical Society of America.

Le Pr. Paul Tapponnier est né le 6 Janvier 1947 à Annecy, France. Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris en 1970, Il a commencé sa carrière à l’Université du Languedoc, à Montpellier, et a été chercheur à l’Institut de Technologie du Massachusetts de 1972 à 1975. Après avoir obtenu son doctorat en 1978 en France, et été chercheur au département de tectonique à l’Institut de Physique du Globe, à Paris, et a été chercheur invité au Jet Propulsion Laboratory, Caltech, Pasadena à partir de 1985. Il a également été professeur invité à l’Institut de Technologie de Californie en 2000. Le Pr Paul Tapponnier a joué un rôle majeur dans le développement et la qualité de la coopération franco-chinoise sur l’étude de la dynamique du plateau tibétain. Depuis la fin de 2009, il est à la tête du groupe tectonique au sein de l’Université technologique de Nanyang à Singapour.

Trois autres français ont été récompensés depuis la création du programme de chaires "Einstein" : M. Claude Cohen-Tannoudji (2006), Prix Nobel de physique en 1997, M. Philippe Kourilsky (2007), immunologiste, et M. Jacques Blamont (2009), spécialiste du domaine spatial.

Dernière modification : 18/04/2011

Haut de page