Des scientifiques chinois décodent le génome de la pastèque

Une équipe internationale menée par l’académie des sciences agricoles et par l’académie chinoise de sylviculture (Pékin), l’institut de génomique de Pékin (BGI) et d’autres instituts ont réalisé le séquençage de la pastèque (Citrullus lanatus).

Les chercheurs devraient étudier les bases moléculaires pour améliorer la résistance aux pathogènes des cultures de pastèques. Les résultats ont montré que de nombreux gènes de résistance sont situés en amas sur les chromosomes, ce qui indiquerait que les duplications en tandem seraient à la base de l’évolution des gènes de résistance dans le génome de la pastèque. Les données récoltées à partir de cette étude ont vocation à orienter
les recherches en génétique et en évolution.

Pékin, science.pekin-amba@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 05/12/2012

Haut de page