Des plantes toxiques décemment utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise

Après la découverte par des chercheurs australiens, de substances toxiques dans 15 produits utilisés couramment dans la médecine traditionnelle chinoise, le professeur ZHOU Chaofan de l’académie des sciences médicinales chinoises, a tenu à préciser que ces plantes, utilisées depuis plus de 2000 ans, ne présentaient aucun danger lorsqu’elles étaient utilisées décemment.

A titre d’exemple, le professeur ZHOU a indiqué qu’il prescrivait depuis 50 ans des plantes Ephreda et Asarum, sans qu’elles n’aient causées de problème chez un patient, alors que celles-ci peuvent se révéler toxiques lorsqu’elles sont utilisées à mauvaise dose.

La médecine traditionnelle chinoise utilise aujourd’hui certaines plantes toxiques qui, correctement préparées, permettent d’accroître leur efficacité et de retirer leur toxicité, indique le professeur Zhou.

Pékin, science.pekin-amba@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 27/04/2012

Haut de page