Déplacement à la chaumière de Du Fu [中文]

Le consul général s’est rendu lundi 11 mai 2020 à la « Chaumière de Dufu » pour comprendre le poète engagé qui a marqué depuis treize siècles la région.

JPEG

Considéré comme le « le saint de la poésie », Du Fu s’est réfugié à Chengdu à partir de 759 ap. J.C. et y a vécu durant quatre années, pendant lesquelles il a composé plus de 200 poèmes. L’œuvre de Du Fu est traduite en français par Nicolas Chapuis, diplomate de carrière, aux Editions des Belles Lettres.

JPEG
JPEG

Aujourd’hui, la « chaumière de Dufu » est un parc et un musée dédié au poète, tout comme Chengdu peut être considérée comme une véritable « cité des poètes. » La capitale du Sichuan a d’ailleurs accueilli, en octobre 2018, la Semaine Internationale de la Poésie où la France était à l’honneur.

Dernière modification : 18/05/2020

Haut de page