Défense européenne - Réunion des ministres de la défense de l’Initiative européenne d’intervention

Communiqué de presse conjoint Allemagne - Belgique - Royaume-Uni - Danemark - Espagne - Estonie - France - Finlande - Pays-Bas - Portugal (Paris, 8 novembre 2018)

Après la signature de la lettre d’intention lançant officiellement l’Initiative européenne d’intervention (IEI) le 25 juin 2018, les ministres de la défense, ou leur représentant, allemand, belge, britannique, danois, espagnol, estonien, français, néerlandais et portugais se sont réunis ce jour à Paris pour la première réunion de travail des ministres de la défense au format IEI.

Cet événement a d’abord été l’occasion d’accueillir un nouveau membre au sein de l’IEI. Le ministre de la défense finlandais a ainsi été associé à cette rencontre et pu signer, à cette occasion, cette même lettre d’intention, officialisant ainsi l’intégration de la Finlande.

Cette réunion a également été l’occasion de donner les orientations politiques qui guideront les travaux pour le cycle 2018-2019. Ceux-ci débuteront dès le 9 novembre avec la tenue des premiers Military European Strategic Talks (MEST) avec des hauts représentants des états-majors des armées des pays de l’IEI.

Il a été décidé que les pays membres de l’IEI s’engageront ainsi dans un partage d’analyse sécuritaire et s’attacheront à identifier les points de convergence qui permettront d’établir des liens plus étroits et une coopération plus forte aux niveaux politique et militaire dans chacun des quatre domaines identifiés dans la lettre d’intention : 1/ anticipation stratégique, 2/ scénarios d’engagement, 3/ soutien aux opérations et 4/ retour d’expérience et doctrine.

Dans ce cadre, les pays de l’IEI encourageront le développement d’une culture stratégique commune, point clef de l’initiative. L’IEI apportera une contribution à l’Union Européenne, y compris à la Coopération structurée permanente, ainsi qu’à l’OTAN. Les états-majors étudieront comment mieux coordonner leur action militaire à tous les niveaux, en s’appuyant dans un premier temps sur leurs récentes expériences opérationnelles, par exemple au Sahel. Nous travaillerons également au développement d’une approche commune des crises au sein de l’IEI, notamment en réponse aux enjeux climatiques régionaux, et pour renforcer notre contribution au profit de la sécurité maritime. D’autres axes de travail seront également développés pour traiter d’autres problématiques de sécurité plus larges.

L’Initiative européenne d’intervention (IEI) vise à favoriser l’émergence d’une culture stratégique européenne et à développer des coopérations opérationnelles et stratégiques pragmatiques. L’IEI a pour objectif suprême de renforcer notre aptitude, en tant qu’États européens, à mener des opérations et missions militaires dans les cadres de l’UE, de l’OTAN, de l’ONU ou de coalitions ad hoc. L’IEI offre un forum non contraignant, indépendant de tout cadre institutionnel, contribue pour autant directement aux efforts de l’Union Européenne et de l’OTAN, et à leur objectif commun d’une défense européenne forte.

Les Pays-Bas accueilleront la prochaine réunion des ministres de la Défense au format IEI à La Haye, en 2019.

(Source : site Internet du ministère des armées)

Dernière modification : 09/11/2018

Haut de page