Découverte de seize gisements hydrothermaux sous-marins

Après 369 jours d’expéditions dans les océans Indien, Atlantique et Pacifique, le navire de recherche chinois Océan N.1 est rentré le 11 décembre dernier au port de Qingdao (ville côtière de la province du Shandong). Lancée le 8 décembre 2010 depuis la ville de Guanzhou, capitale de la province du Guangdong, l’expédition aura permis de découvrir seize gisements hydrothermaux sous-marins, dont cinq en Atlantique sud et onze autres dans l’est de l’océan Pacifique.

Au total 218 experts issus de 32 instituts de recherche auront participé à cette 22ème expédition océanologique chinoise, qui reste jusqu’à présent la plus longue et la plus coûteuse jamais menée par la Chine selon les déclarations de M. Tao Chunhui, scientifique en chef de l’expédition. Depuis 2007 et sa 19ème expédition océanologique, la Chine a découvert en tout 33 gisements hydrothermaux sous-marins sur trois océans différents.

Pékin, science.pekin-amba@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 27/12/2011

Haut de page