DIRECTEUR (FRANÇAIS) de ParisTech Shanghai Jiao Tong (SPEIT)

CONTEXTE

L’école d’ingénieur ParisTech Shanghai Jiao Tong (nom officiel en anglais : SJTU-ParisTech Elite Institute of Technology - SPEIT ; nom officiel en chinois : 上海交大-巴黎高科卓越工程师学院) est une école d’ingénieur, située à Shanghai en Chine, née d’un partenariat stratégique entre ParisTech et l’Université Jiao Tong de Shanghai (SJTU).
Du côté français, quatre écoles sont membres fondateurs de l’école : l’École polytechnique, l’ENSTA ParisTech, les Mines ParisTech et Télécom ParisTech. L’ambition des fondateurs français et chinois à travers ParisTech Shanghai Jiao Tong est, d’une part, de combiner le meilleur des systèmes de formation des ingénieurs français et chinois pour former des étudiants chinois et internationaux à haut-potentiel, aptes à devenir des collaborateurs clefs dans l’industrie et, d’autre part, de développer les collaborations franco-chinoises en recherche et en innovation.
L’école a ouvert ses portes le 13 septembre 2012, sur le campus Minhang de l’université SJTU.
Elle a été officiellement accréditée par le ministère de l’éducation chinois pour délivrer les diplômes de bachelor et de master de l’université SJTU, master reconnu en 2015 comme titre d’ingénieur français par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI).

ParisTech Shanghai Jiao Tong en chiffres

Le total des étudiants recrutés dans les six premières promotions se monte à 378. L’Ecole a pour objectif d’accueillir chaque année une centaine d’étudiants chinois, auxquels s’ajoutent des étudiants internationaux francophones sélectionnés par des voies spécifiques.
Elle s’appuie sur une équipe administrative chinoise de 15 personnes et une équipe
pédagogique franco-chinoise résidente de 20 enseignants qui interviennent principalement dans le cycle fondamental. Dans le cycle d’ingénieur, l’essentiel des enseignements est assuré par environ 50 professeurs appartenant aux quatre écoles françaises, qui délivrent au total plus de 1000 heures d’enseignement par an lors de missions à Shanghai dont la durée typique est de 2 semaines.

La formation

L’école ParisTech Shanghai Jiao Tong propose une formation d’ingénieur d’excellence, inspirée du modèle des Grandes Écoles d’ingénieurs en France. Sélectionnés selon les exigences de l’université de Shanghai Jiao Tong, les étudiants suivent un programme de formation d’ingénieur inspiré du modèle français (classes préparatoires puis école d’ingénieur), avec un cycle intégré d’une durée de 6,5 ans.
L’école accueille chaque année une promotion d’une centaine d’étudiants chinois, auxquels s’ajoutent des étudiants internationaux francophones sélectionnés à partir d’un concours spécifique.

Les étudiants suivent une formation pluridisciplinaire associant disciplines scientifiques, sciences humaines et management en liaison étroite avec le monde industriel. La formation est composée de deux cycles de trois années :
• le cycle fondamental, inspiré du modèle des classes préparatoires scientifiques en
France et qui permet aux étudiants d’acquérir un socle de formation scientifique
solide ;
• le cycle ingénieur décliné en trois spécialités :
o Ingénierie mécanique
o Ingénierie de puissance et de l’énergie
o Sciences et technologies de l’information et de la communication
Une formation tournée vers l’innovation, l’entreprise et l’entrepreneuriat
Au cours des six années et demie de formation, les étudiants acquièrent les méthodes, les connaissances et les outils essentiels au métier d’ingénieur, afin de pouvoir analyser et résoudre les problèmes posés dans le monde actuel. La formation prévoit des stages de recherche et en entreprise obligatoires pour tous les étudiants, qui sont ainsi confrontés aux problématiques d’innovation et à la réalité de la vie professionnelle. La méthode, la rigueur, l’initiative, la créativité, l’entrepreneuriat sont au coeur des objectifs pédagogiques de l’école.

Une formation internationale et multiculturelle
L’école offre une formation à dimension internationale. Les étudiants suivent une formation trilingue en français, chinois et anglais, avec une période d’étude ou de stage en France d’au moins un semestre.

L’école accueille des élèves ingénieurs des écoles françaises fondatrices ainsi que de leurs partenaires français.

Business Club
Les entreprises sont au coeur de ParisTech Shanghai Jiao Tong. Présents dans les instances décisionnelles et scientifiques de l’école, présents également tout au long de la formation, les partenaires industriels sont en interaction permanente avec l’école. La formation d’ingénieur d’excellence constitue pour ces entreprises un réel enjeu pour leur développement en Chine et sur la scène internationale.

Un Club d’entreprise regroupe les entreprises les plus fortement impliquées ; il comprend, à ce jour, SAFRAN et VALEO en tant que membres fondateurs, ainsi que PSA Peugeot Citroën et Ardian en tant que membres.

LE DIRECTEUR (TRICE) FRANÇAIS (E) (FRENCH DEAN)

Ses missions

Basé à Shanghai en Chine, le titulaire du poste aura pour mission d’assurer le management et la direction, en partenariat avec son homologue de SJTU (Chinese Dean), des différentes équipes administratives et pédagogiques.
A ce titre, le(la) directeur(trice) pilote la mise en oeuvre du projet de l’école en partenariat avec SJTU et les 4 écoles françaises fondatrices, suivant les orientations stratégiques définies par le « Joint Institutional Board » (conseil d’administration) de l’école.

Il (elle) est le garant opérationnel de l’accréditation de l’école par la CTI. Il est l’interlocuteur privilégié des 4 écoles françaises fondatrices. Il rapporte au directeur français de l’école pilote chargée de la coordination de la partie française.
Parmi ses différentes missions, il (elle) a pour rôle de :
• représenter l’école dans les instances décisionnelles auxquelles elle participe. La
mission du directeur implique le développement de liens étroits avec SJTU, les 4 écoles françaises fondatrices, et les différentes instances de représentation tant chinoises que françaises en Chine ;
• co-superviser avec le Dean chinois l’ensemble de la structure en s’appuyant sur
l’équipe de direction et les équipes pédagogiques ;
• fédérer l’action et la cohérence des équipes pédagogiques et favoriser la coopération entre les équipes françaises et chinoises ;
• veiller à la qualité de la formation et à l’adéquation de celles-ci au référentiel de
compétences de la formation d’ingénieurs dans une optique de développement de
l’Ecole et du respect des recommandations de la CTI ;
• participer en relation avec les départements d’enseignement (et avec l’Inspection
Générale de l’Education Nationale pour les enseignants du cycle fondamental) au
recrutement des enseignants, et de proposer les modalités de ces recrutements ;
• piloter les liens avec les entreprises françaises, contribuant au projet de
développement de l’école, dans la formation, mais aussi dans les projets d’études et de recherche ;
• piloter la politique de communication, notamment pour la promotion à l’international des programmes et des cursus, élaborer et favoriser toutes actions en vue de contribuer au rayonnement de l’école ;
• positionner SPEIT comme une plateforme d’appui pour le développement d’actions de recherche collaborative entre SJTU et les 4 écoles françaises fondatrices ainsi que pour l’élaboration de programmes d’échange et de formations au niveau gradué.

Ses objectifs à trois ans

Le(la) directeur(trice) sera particulièrement attentif à la mise en oeuvre de la stratégie de développement de l’école après l’implémentation du cursus complet d’ingénieur prévue fin 2018.
Ainsi s’agissant des objectifs attendus à 3 ans, il (elle) devra veiller à :
• la croissance et la stabilisation des flux d’étudiants entrants (100 étudiants chinois par an), en lien étroit avec les services concernés de l’université Shanghai Jiao Tong ;
• la croissance du corps des enseignants-chercheurs permanents chinois en s’appuyant notamment, pour le volet recherche, sur des liens renforcés avec les autres départements de SJTU ;
• l’amplification des partenariats industriels avec un plus grand nombre et une plus
grande diversité d’entreprises impliquées dans le Business Club ;
• la diversification des formations proposées : outre la formation d’ingénieur, des
formations, graduée et continue, s’appuyant en particulier sur les 3 filières de
spécialisation du cycle ingénieur ;
• l’attraction d’étudiants français des 4 écoles françaises fondatrices et plus largement d’étudiants francophones.

Aptitudes

Compte tenu du contexte franco-chinois de coopération, le(la) directeur(trice) doit :

• savoir piloter et manager en environnement complexe, savoir analyser et gérer la prise de risque, avec une forte réactivité et capacité d’initiative ;
• avoir une forte capacité d’intelligence des situations, d’écoute et de leadership, et un excellent sens du travail en équipe ;
• savoir conjuguer les qualités d’autorité et de collaboration nécessaires à la conduite
d’une structure jointe dans un environnement académique public multi-acteurs et
multi-pays ;
• savoir organiser un reporting régulier auprès de la partie française ;
• savoir déléguer et contrôler dans un environnement qui requiert une forte
responsabilisation des personnels.

Le(a) candidat(e) devra attester :
• d’un parcours professionnel démontrant une connaissance des enjeux et du
fonctionnement de l’enseignement supérieur, des Classes préparatoires et des Grandes Ecoles d’Ingénieurs en France et de son équivalent en Chine ;
• d’une connaissance des domaines professionnels et des entreprises correspondant aux spécialisations proposées par SPEIT ;
• d’une connaissance des enjeux de la recherche scientifique et technologique ;
• d’une expérience de management, au travers de capacités de négociation, d’animation de réflexions collectives, d’animation d’équipes. Une expérience de management dans un environnement international est un plus ;
• d’une compétence en matière de gestion administrative et financière.
Une attention particulière sera attachée aux aptitudes relationnelles à porter un travail de coconstruction équilibré et ouvert, fondé sur une démarche de projet valorisant les apports de tous les partenaires.

La maitrise de l’anglais (écrit et parlé) est indispensable. Une expérience professionnelle réussie dans un contexte chinois est requise.

Profil

Poste de catégorie A+ (Cadre de direction). Fonctionnaire ou contractuel (détachement ou CDD de 3 ans renouvelable). Poste à temps plein. Rémunération statutaire ou selon profil.
Une légitimité académique et une autorité dans les domaines académiques, pédagogiques, scientifiques de l’enseignement supérieur (professeur des universités ou habilitation à diriger des recherches ou doctorat) seraient appréciées du candidat.

PROCEDURE DE RECRUTEMENT

Ce poste est à pourvoir pour septembre 2018.
Le dossier de candidature devra comporter obligatoirement un CV, les copies des diplômes, un résumé des activités d’enseignement, de recherche, des responsabilités académiques…, une lettre de motivation et les coordonnées d’au moins trois références en lien avec les activités du poste.

Le dossier de candidature devra être adressé par courrier électronique à Annie Barzman, annie.barzman@paristech.fr , avant le 30 Avril 2018.

Les candidats potentiels sont invités à contacter dès à présent :
- Joaquim Nassar actuel Dean français de SPEIT :
joaquim.nassar@polytechnique.edu
- Elisabeth Crepon présidente de ParisTech et directrice de l’ENSTA ParisTech :
elisabeth.crepon@ensta-paristech.fr
- Nathalie Branger directrice des relations internationales et des partenariats
entreprises de l’ENSTA ParisTech, coordinatrice des écoles françaises
fondatrices : nathalie.branger@ensta-paristech.fr

Dernière modification : 18/04/2018

Haut de page