Cycle de conférences sur l’environnement : L’eau une ressource à préserver

Plus d’une centaine de personnes ont assisté aux conférences sur l’eau données par le professeur David Blanchon et M. MA Jun et à la projection du documentaire The Warriors of Qiugang. Au lendemain du Forum mondial de l’eau, qui s’est tenu à Marseille du 12 au 17 mars derniers, ces conférences ont permis d’illustrer l’importance des défis liés à l’eau dans le monde et en Chine.Ces conférences étaient les premières du cycle consacré à l’environnement organisé par l’ambassade de France en Chine e tout au long de l’année 2012.

M. David Blanchon, maître de conférences en géographie, auteur de l’Atlas de l’eau et de L’eau, une ressource menacée, a présenté les liens entre défis environnementaux et enjeux géopolitiques liés à l’eau dans le monde. Il a démontré qu’au niveau mondial, les problèmes ne sont pas tant liés à la quantité d’eau disponible qu’à la dégradation de la qualité des eaux ; que la capacité à mobiliser les ressources en eau (barrages, transferts d’eau, dessalement…) primait sur la quantité d’eau disponible, et enfin que l’eau est un révélateur de problèmes sociaux bien plus que la cause de ces derniers.

La conférence était suivie de la projection du documentaire « The Warriors of Qiugang », nommé aux Oscars en 2011, qui décrit la lutte d’un village de l’Anhui contre les usines polluantes voisines.

M. MA Jun, ancien journaliste au South China Morning Post, fondateur et directeur de l’Institut des affaires publiques et environnementales, auteur d’un ouvrage de référence sur la crise de l’eau en Chine et cité par le Times en 2006 dans son classement des 100 personnes les plus influentes au monde, a présenté les défis auxquels la Chine était confrontée en matière de gestion des ressources en eau. Si la Chine détient les 6èmes plus importantes réserves d’eaux renouvelables au monde, les ressources en eau par habitant restent faibles et un grand nombre de villes chinoises (dont Pékin et Tianjin) font face à de sérieuses pénuries d’eau. La demande en eau pèse fortement sur les ressources disponibles. Conscient de ces problèmes, le gouvernement tente de juguler la crise de l’eau à travers un certain nombre de mesures présentées dans le 12ème Plan quinquennal. M. MA a souligné l’importance d’adopter un mode de développement propre en Chine. C’est ce à quoi son organisation, fondée en 2006, travaille. L’Institut a pour objectif la sensibilisation du public et des entreprises aux questions environnementales. Son rôle est notamment de collecter et de publier des données statistiques sur les entreprises polluantes. La China Water Pollution Map, par exemple, est une base de données qui recense les infractions commises (environ 40 000) par des entreprises impliquées dans le domaine de l’eau.

Lien :
Quand la Chine aura soif

Dernière modification : 12/04/2012

Haut de page