Cycle SH7ème Art : Rétrospective Henri Langlois (16 - 31 janvier 2015)

Du 16 au 31 janvier 2015 aura lieu la 16ème édition du cycle SH 7ème Art, qui propose une rétrospective consacrée au cinéaste et fondateur de la Cinémathèque française, Henri Langlois, à l’occasion du centenaire de sa naissance. De nombreux films, incluant ses réalisations, des documentaires ainsi que des films emblématiques de son travail de préservation seront projetés, au China Art Museum et au Shanghai Film Archive. Pour l’occasion, le cinéaste Jacques Richard, qui débuta en tant qu’assistant d’Henri Langlois sera présent, et proposera plusieurs master-classes.

Initié en 2010, Shanghai 7ème Art est un cycle de cinéma d’auteur, devenu un rendez-vous incontournable du cinéma français à Shanghai, organisé par l’Institut français en partenariat avec l’Université normale de Shanghai. En janvier 2015, Henri Langlois sera à l’honneur, en tant que personnalité majeure dans l’histoire du cinéma, de sa préservation et de sa médiation.

JPEG - 29.7 ko
Langlois transportant des bobines de film
Enrico Sarsini

Né à Smyrne le 13 novembre 1914, Henri Langlois et sa famille quittent la Turquie pour venir s’installer en France en septembre 1922, suite à un incendie qui ravage la ville. À Paris, Henri Langlois est inscrit au lycée Condorcet, et se prend de passion pour le cinéma. Il comprend rapidement qu’avec l’arrivée du cinéma parlant, les films muets allaient disparaitre, et qu’il fallait les sauver.

En 1935, il fonde avec Georges Franju le Cercle du cinéma, un ciné-club où il projette ces films pour un public choisi. Les recettes devront servir à rassembler une première collection de films et en 1936, Henri Langlois, Georges Franju et Jean Mitry fondent officiellement la Cinémathèque française.

L’un des premiers à considérer le cinéma comme un art à une époque où il est encore jugé vulgaire par les élites, Langlois se livre à la conservation de pellicules venues du monde entier, laissant à la postérité le soin d’en juger les mérites respectifs. Grâce à son travail de conservation, il a influencé la génération de Truffaut, Godard et Chabrol durant les années 1960.

Jacques Richard sera présent lors de ce cycle Henri Langlois, lui qui a débuté sa carrière à dix-neuf ans en devenant son assistant à la Cinémathèque Française. Depuis 1975, Jacques Richard a réalisé 85 films de différents formats, pour le cinéma ou la télévision, dont de nombreux courts-métrages et documentaires, le plus remarqué étant Le Fantôme d’Henri Langlois, portrait de trois heures trente du fondateur de la Cinémathèque Française.

JPEG - 65.5 ko
Affiche consacrée à célébration du Centenaire Henri Langlois
La Cinémathèque française

Films projetés :

Le métro (1934) d’Henri Langlois
Zéro de conduite (1933) de Jean Vigo
L’Atalante (1934) de Jean Vigo
A bout de souffle (1959) de Jean-Luc Godard
Baisers volés (1968) de François Truffaut
Langlois (1970) de Roberto Guerra et Elia Hershon
Langlois monumental (1991) de Jacques Richard
Citizen Langlois (1995) d’Edgardo Cozarinsky
Le Fantôme d’Henri Langlois (2009) de Ruxandra Medrea et Serge Bromberg

Dernière modification : 06/02/2015

Haut de page