Covid-19 - Questions-Réponses Vaccination

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères a échangé avec les représentants des Français à l’étranger ; une stratégie nationale de vaccination des Français de l’étranger est en cours de finalisation, en particulier pour ceux qui n’auraient pas accès à des vaccins dans leur pays de résidence. Les ressortissants français peuvent, si tel est leur choix, se faire vacciner dans le pays où ils résident si la possibilité leur en est offerte.

CHINE CONTINENTALE

Quels sont les vaccins disponibles en Chine continentale ?

Plusieurs vaccins bénéficient en Chine continentale d’une autorisation conditionnelle de mise sur le marché : les trois vaccins inactivés de Sinovac et Sinopharm (2 doses, à 8 semaines au maximum d’intervalle – 3 dans la majorité des cas), le vaccin à vecteur adénovirus de CanSino (une dose). Un cinquième vaccin est autorisé pour une utilisation en urgence et réservé comme tel aux groupes les plus exposés, le vaccin recombinant sous-unitaire protéinique de AnhuiZhefei Longcom (2 doses).
Les plus répandus sont les vaccins Sinovac et Sinopharm, dont l’administration dépend de la politique d’achat locales des provinces et municipalités.
Aucun de ces vaccins ne dispose à ce jour d’autorisation en Europe ni, encore, de recommandation relative à une utilisation en urgence de l’OMS, auprès de laquelle Sinopharm et Sinovac ont déposé des dossiers.

Fosun Pharma, qui a un partenariat avec BioNtech pour la mise à disposition du vaccin BioNtech/Pfizer en Chine et son développement ultérieur, a déposé un dossier auprès de l’autorité chinoise du médicament ; l’entreprise espère une autorisation au printemps 2021. Pour mémoire, ce vaccin est autorisé par l’Agence européenne du médicament.

Peut-on se faire vacciner ?

La vaccination concerne à ce stade la population de18 à 59 ans. Elle a été élargie récemment aux personnes de plus de 60 ans en bonne condition physique ainsi qu’aux personnes souffrant de maladies chroniques stabilisées (hors phase aiguë). Elle n’est toujours pas recommandée pour les femmes enceintes.

La vaccination est désormais à tous les ressortissants étrangers vivant en Chine. Il est donc officiellement possible de se faire vacciner dans le cadre d’une démarche individuelle.

Quant à la décision de se faire vacciner, elle relève d’un choix individuel. Pour les populations dites clefs telles que définies par les autorités chinoises et dans certains cas particuliers, la vaccination peut toutefois s’avérer indispensable à la poursuite de l’activité, chaque autorité provinciale et municipale ayant une marge de manœuvre dans l’appréciation du risque sanitaire que ferait courir son absence selon le type de profession exercé.

Où peut-on se faire vacciner ?

Les ressortissants français concernés sont contactés par les autorités sanitaires chinoises , via leur comité de quartier ou de résidence via leur employeur, qui précisent également les modalités et lieux de vaccination. Ils peuvent également s’adresser au bureau des affaire étrangères de leur lieu de résidence (Waiban).

S’agissant d’une vaccination des Français résidant en Chine (vaccination individuelle), elle peut se faire dans les centres de vaccination désignés par les autorités chinoises pour chaque localité.

La vaccination faite à l’étranger par un vaccin non chinois est-elle reconnue en Chine continentale ?

À ce stade, il n’y a pas de reconnaissance des certificats de vaccination. La question est en cours d’étude, notamment à l’OMS et au sein de l’Union européenne.

Quel sera l’impact de la vaccination sur les mesures de prévention et contrôle ?

Si les autorités chinoises ont déclaré faciliter la délivrance de visa aux personnes vaccinées par un vaccin chinois , elles ont clairement réitéré le maintien des diverses mesures de prévention et contrôle, notamment les quarantaines et tests, à l’arrivée sur le territoire chinois, y compris pour les personnes vaccinées. L’information sur la vaccination, comme c’est déjà le cas pour les tests, est intégrée au QR code Santé et un mini-programme spécifique sur Wechat a été mis à disposition le 8 mars, pour les citoyens chinois à ce stade.

S’agissant des déplacements internationaux, il est prématuré, en l’état de la sévérité de la situation épidémique et de la disponibilité encore limitée des vaccins dans le monde, de prévoir quelles seront la durée et l’évolution des mesures prises par les autorités chinoises.

HONG KONG ET MACAO

Quels sont les vaccins disponibles ?

La vaccination n’a pas encore débuté à Hong Kong ni Macao.

Le lancement de la campagne est prévu mi-février pour Hong Kong, au 1er trimestre sans plus de précision à ce stade pour Macao, où la situation sanitaire ne justifie aucune précipitation.

Les vaccins qui seront disponibles sont les suivants :
- Hong-Kong :

  • Sinovac et BioNtech/Pfizer
  • Astra Zeneca au second semestre
  • les vaccins distribués via Covax au 4ème trimestre

À noter que la vaccination avec le vaccin BioNtech/Pfizera été suspendue le 24 mars à la demande du fabricant pour vérification de défauts sur le scellement des flacons. Les autorités ont annoncé le 28 que l’investigation, toujours en cours, n’avait pas révélé à ce stade problèmes sur la chaine de conditionnement et d’emballage. La vaccination pourrait reprendre prochainement.

- Macao :

  • Sinopharm et BioNtech Pfizer au 1er trimestre
  • Astra Zeneca au second trimestre
  • Les vaccins distribués via Covax au 4ème trimestre

Comment et où sera organisée la vaccination ?

La vaccination sera volontaire et non obligatoire en population générale, avec priorité dans les deux territoires affichée pour les personnes âgées et les personnes dites en première ligne. A Hong Kong, en date du 15 mars la vaccination a été ouverte à toute la population âgée de plus de 30 ans. Les résidents de nationalité étrangère ne font l’objet d’aucune mention particulière et sont donc à ce stade compris dans la campagne.
Elle est possible dans les hôpitaux publics, cliniques et cabinets privés, Ehpad et centres de santé communautaires à Hong Kong. À Macao, elle est possible dans les hôpitaux et les cliniques publics. Pour toute précision, voir le site du consulat général de France à Hong Kong.

Quel sera l’impact de la vaccination sur les mesures de prévention et contrôle ?

Les autorités ont annoncé des facilités accordés aux étrangers demandeurs de visa pour la Chine continentale dès lors qu’ils seraient vaccinés par un vaccin chinois.

Dernière modification : 31/03/2021

Haut de page