Corée du Nord - déclaration de la porte-parole [中文]

Corée du Nord

Q - Selon le président la « France se tient prête à prendre toute nouvelle initiative utile pour empêcher l’escalade en Corée du nord ». Avez-vous des nouvelles propositions ou est-ce que vous attendez de voir ce qui se passe au conseil de sécurité dans les prochaines semaines ?

R - Comme l’a indiqué hier le président de la République, "en contact avec les autres membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, la France se tient prête à prendre toute nouvelle initiative utile pour empêcher l’escalade, ramener Pyongyang à la table des négociations et mettre en œuvre de manière rigoureuse la résolution adoptée le 5 août".

Les tirs de missiles auxquels la Corée du Nord a procédé, en violation des résolutions du Conseil de sécurité, menacent la sécurité régionale et internationale. Nous les condamnons fermement et continuerons à travailler avec nos partenaires afin d’amener la Corée du Nord à se conformer à ses obligations internationales et à procéder au démantèlement complet, vérifiable et irréversible de ses programmes nucléaire et balistique.

Je vous rappelle que la résolution 2371 du Conseil de sécurité du 5 août 2017 condamne les essais balistiques effectués en juillet par la Corée du Nord et renforce le régime de sanctions. Elle renforce également la mise en œuvre des sanctions existantes. Le texte impose en particulier une interdiction complète des exportations de plusieurs produits nord-coréens, dont le charbon, les minerais de fer et de plomb, ainsi que les produits de la pêche. Il interdit aussi à tous les Etats d’accueillir sur leur territoire davantage de travailleurs nord-coréens, dont les revenus sont utilisés pour soutenir les programmes nucléaire et balistique prohibés. Cette résolution interdit en outre la création de nouvelles co-entreprises ("joint-ventures") avec des entités nord-coréennes et les investissements additionnels dans celles existantes. Elle place enfin de nouveaux individus et entités sous sanctions.

Dernière modification : 31/08/2017

Haut de page