Corée du Nord - Tir de missile (28 juillet 2017) [中文]

La France condamne fermement le nouveau tir de missile intercontinental auquel la Corée du Nord a procédé aujourd’hui et qui se serait abîmé dans la zone économique exclusive du Japon.

Cette nouvelle violation grave des résolutions du conseil de sécurité des Nations unies menace la sécurité régionale et internationale.

Ce tir, comme celui auquel la Corée du Nord a procédé le 4 juillet dernier, montre la détermination du régime nord-coréen à mettre toute la communauté internationale à portée de ses missiles. Il s’agit donc d’une étape majeure dans le développement illégal de missiles balistiques par ce pays.

La poursuite du programme balistique et nucléaire nord-coréen constitue une menace croissante et inacceptable pour tous. La France appelle à une réaction ferme de la communauté internationale et à l’adoption rapide de sanctions additionnelles et fortes du conseil de sécurité. L’Union européenne doit également adopter des mesures autonomes ambitieuses, conformément aux récentes conclusions adoptées lors du conseil Affaires étrangères du 17 juillet dernier.

Seule une pression diplomatique maximale est susceptible de ramener la Corée du Nord à la table des négociations. La France appelle donc ses partenaires à s’unir en faveur d’une pression significative avant que la Corée du Nord ne dispose d’un arsenal nucléaire opérationnel et vectorisé

Dernière modification : 31/07/2017

Haut de page