Coopération franco-chinoise pour l’enseignement de la médecine générale : 2ème session de formation de formateurs à Wuhan

Une 2ème session de formation de formateurs en médecine générale s’est tenue à Wuhan les 1 et 2 juillet 2012.

Une 2ème session de formation de formateurs en médecine générale s’est tenue à Wuhan les 1 et 2 juillet 2012.

Animée par les Drs Alain Aubrège et Francis Raphaël, professeurs de médecine générale à la Faculté de médecine de Nancy (université de Lorraine), cette session fait suite à celle de juin 2011 et a accueilli un nombre voisin de médecins chinois (environ 50) et a porté sur plusieurs thèmes :
les tendances actuelles de la médecine générale et le quotidien du généraliste, les gestes pratiques en médecine générale, la relation médecin-patient, la spécialité de médecine générale, le raisonnement clinique en médecine générale, la prise en charge de la personne âgée par le médecin généraliste, l’accompagnement de la fin de vie, la recherche sur les stratégies de diagnostics, etc.

JPEG

Cette session a été organisée par le Bureau de la Santé du Hubei, signataire en juin 2011 d’un accord de partenariat avec la Faculté de médecine de Nancy (université de Lorraine).

Les sessions d’ouverture et de fermeture se sont tenues en présence de plusieurs représentants du bureau de la santé du Hubei, notamment de Mme JIANG Yourong, directrice du service des relations internationales et de son adjointe, de M. ZHANG Shihu, directeur du service des ressources humaines et de M. PENG Yixiong, directeur de base de la formation, ainsi que du Pr KONG Weijia, vice-président de l’hôpital de l’Union du Collège médical Tongji (affilié à l’université de science et de technologie Huazhong) et du directeur de son cabinet M. PENG Yixiang.

JPEG - 30.8 ko
Pr Francis Raphaël
JPEG - 22.3 ko
Pr Alain Aubrège

Cette nouvelle édition fait suite à la déclaration d’intention a été signée l’été 2008 par les ministres chinois et français de la santé. Dans le cadre des accords entre le France et la Chine en matière de santé, et afin d’accompagner la réforme du système de santé en Chine, la France participe en effet à des actions de formation de formateurs en médecine générale qui ont lieu en Chine et dont le but est d’accroître le nombre de médecins généralistes et d’aller vers une formation de meilleure qualité.

Dernière modification : 09/07/2012

Haut de page