Coopération en matière de défense : le Conseil affaires étrangères lance 17 nouveaux projets CSP

Communiqué de presse du Conseil de l’Union européenne (Bruxelles, 19 novembre 2018)

Le Conseil a adopté une liste actualisée de projets devant être entrepris au titre de la CSP. Cette liste comprend dix-sept nouveaux projets, qui viennent s’ajouter aux dix-sept projets initiaux approuvés le 11 décembre 2017 et adoptés formellement le 6 mars 2018.

Les projets portent sur des domaines tels que la formation, le développement des capacités et l’état de préparation opérationnelle terrestre, maritime et aérienne, ainsi que la cyberdéfense.

Contexte

Le 11 décembre 2017, le Conseil a adopté une décision établissant une coopération structurée permanente. La CSP donne aux États membres de l’UE la possibilité de coopérer plus étroitement dans le domaine de la sécurité et de la défense. Ce cadre permanent de coopération en matière de défense permet aux États membres qui le souhaitent et qui le peuvent de développer conjointement des capacités de défense, d’investir dans des projets communs et de renforcer l’état de préparation opérationnelle et la contribution de leurs forces armées.

Les 25 États membres participant à la CSP sont les suivants : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la Croatie, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède.

Dernière modification : 21/11/2018

Haut de page