Coopération administrative et soutien à la société civile

La coopération administrative et le soutien à la société civile visent un même but : contribuer à l’instauration et au renforcement de l’Etat de droit en Chine.

La coopération administrative se traduit notamment par la possibilité offerte aux hauts fonctionnaires chinois d’effectuer une scolarité à titre étranger de 2 ans à l’ENA. Des stages de formation technique sont également organisés à la demande des autorités chinoises, dans des secteurs comme les douanes, la fiscalité, ou la sécurité civile.

L’appui au développement de société civile chinoise se concrétise par une aide aux associations actives dans les domaines de la défense des droits et de la lutte contre les discriminations. Ce dispositif est complété par l’attribution chaque année de bourses à de jeunes Chinois engagés dans le domaine des libertés publiques. S’y ajoute l’organisation d’événements de communication et de plaidoyer à l’occasion des Journées internationales prioritaires pour la France : droits des femmes et des droits humains en général ; droits des minorités sexuelles et ethniques ; lutte pour l’abolition de la peine de mort et lutte pour la liberté de la presse, notamment, par le biais de séminaires, conférences, projections-débats sur ces thèmes prioritaires pour le rayonnement de nos idées et de nos valeurs et qui contribuent à entretenir un dialogue ouvert et constructif avec les représentants des associations, mais aussi avec les milieux universitaires et le monde de la recherche.

Dernière modification : 24/05/2021

Haut de page