Coopération France-Chine : Ségolène Royal et Zhou Shengxian signent un plan d’action de coopération bilatérale [中文]

Ségolène Royal a rencontré lundi 30 juin M. Zhou Shengxian, Ministre de l’environnement chinois, afin d’approfondir la coopération franco-chinoise pour la protection de l’environnement. Cette rencontre s’inscrit dans la continuité d’un renforcement des liens bilatéraux dans la perspective de la Conférence Paris Climat 2015.

La Ministre a présenté les grands objectifs fixés par la loi pour un nouveau modèle énergétique français qui engage la France dans la voie de l’excellence environnementale. La Ministre a rappelé les opportunités en termes de croissance et d’emploi qu’offre cet objectif, et a souligné le soutien renforcé à l’innovation, aux filières d’avenir et aux projets des territoires. La mise en valeur de cette trajectoire, qui est une solution à la crise, est particulièrement importante pour la future présidence de la Conférence Climat, qui doit conclure un accord universel en 2015 à Paris.

JPEG

Le Ministre Chinois a présenté les priorités que son pays a fixées pour que la Chine devienne une « civilisation écologique ». Le degré de pollution atteint en Chine appelle des mesures urgentes. Le Ministre se mobilise ainsi pour développer un système de protection de l’environnement, mettant en particulier l’accent sur la qualité de l’air, de l’eau et des sols ainsi que sur la préservation de la biodiversité. Il promeut l’adoption de mesures législatives et des réformes institutionnelles à même de donner un cadre favorable à la protection de l’environnement en Chine.

Cette rencontre s’est conclue par la signature d’un plan d’action, devant concrètement traduire l’accord administratif signé par les deux pays en avril 2013. Ce plan d’action permettra :

  • de renforcer le soutien de la France au développement du droit de l’environnement en Chine,
  • de transférer l’expérience et le savoir-faire français dans les domaines de la qualité de l’air, de l’eau et des sols, la protection des milieux aquatiques, la bonne gestion des produits chimiques, la labellisation environnementale et la promotion d’une approche englobant le cycle de vie des produits.
  • Ce plan d’action offre également un soutien institutionnel aux entreprises françaises dont l’expertise constitue une plus-value essentielle pour la Chine.

Dernière modification : 04/07/2014

Haut de page