Conseil des affaires étrangères (Défense) - Coopération en matière de défense : le Conseil adopte une feuille de route pour la mise en œuvre de la coopération structurée permanente (CSP) - Communiqué de presse du Conseil de l’Europe (Bruxelles, 6 mars 2018)

Le 6 mars 2018, le Conseil a adopté une feuille de route pour la mise en œuvre de la coopération structurée permanente (CSP). Cette feuille de route fournit une direction et des orientations stratégiques quant à la manière de structurer les travaux supplémentaires à mener tant sur les processus que sur la gouvernance, y compris en ce qui concerne les projets et la définition des différentes étapes de la réalisation des engagements.

À cet égard, la feuille de route fixe un calendrier pour le processus de réexamen et d’évaluation des plans nationaux de mise en œuvre, qui précisent la manière dont les États membres participants prévoient de remplir les engagements plus contraignants qu’ils ont souscrits.

Elle fixe également un calendrier en vue d’un accord sur d’éventuels futurs projets, ainsi que les principes fondamentaux d’un ensemble commun de règles de gouvernance pour des projets, qui devrait être adopté par le Conseil au plus tard à la fin du mois de juin 2018.

Le Conseil a aussi adopté une décision dans laquelle est formellement arrêtée une liste initiale de dix-sept projets collaboratifs, qui avaient fait l’objet d’un accord politique en décembre 2017. Les projets portent sur des domaines tels que la formation, le développement des capacités et l’état de préparation opérationnelle en matière de défense.

Les 25 États membres participant à la CSP sont les suivants : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la Croatie, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède./.

Dernière modification : 07/03/2018

Haut de page