Conférence « la Chine à la loupe » : Pour une histoire culturelle contemporaine de la Chine [中文]

Le 10 juillet, M. Emmanuel Lincot a donné une conférence sur l’histoire culturelle contemporaine de la Chine. Il a présenté l’évolution des relations franco-chinoises dans le domaine de la culture et l’influence mutuelle dans les milieux artistiques.

JPEG

Le 10 juillet, l’Institut français de Pékin a organisé dans le cadre du cycle de conférences « La Chine à la loupe » une conférence intitulée « Pour une histoire culturelle contemporaine de la Chine ». Cette conférence a été donnée par M. Emmanuel Lincot, enseignant-chercheur de l’Institut catholique de Paris, spécialiste de l’histoire culturelle contemporaine de la Chine.

Pendant une heure, M. Lincot a présenté l’ « histoire culturelle », discipline de l’historiographie apparue récemment en France. Selon lui, l’histoire culturelle est une approche inédite, qui mélange à la fois l’histoire et la sociologie, et qui permet d’appréhender l’histoire culturelle d’un pays d’une manière nouvelle. En effet, la sinologie étudie traditionnellement la Chine à travers l’analyse de sa politique diplomatique ou de sa philosophie.

Cette conférence a été l’occasion de rappeler la richesse des relations franco-chinoises dans le domaine de la culture depuis l’arrivée des jésuites en Chine. M. Lincot s’est attardé sur les lieux de mémoires – géographiques et/ou temporels – qui ont marqué l’histoire des relations franco-chinoises, l’influence mutuelle dans les milieux artistiques et le phénomène d’acculturation puis de désacculturation chez certains artistes chinois formés en France, dont le plus représentatif est Xu Beihong.

Cette intervention est basée sur le nouveau livre de M. Lincot, Esquisse de Chine, paru aux éditions Belin.

Dernière modification : 29/07/2014

Haut de page