Conférence de Nicolas Bardi à l’Institut ICARE sur l’hydrogène et les carburants synthétiques du futur [中文]

M. Nicolas Bardi, chef du département hydrogène et biomasse du CEA Liten * à Grenoble a donné une conférence le 18 octobre 2012 devant près de 200 étudiants, professeurs et chercheurs de l’institut ICARE, Institut sino-européen sur les énergies propres et renouvelables, situé sur le campus de l’université de sciences et technologies Huazhong (HUST) à Wuhan.

La conférence de M. Bardi était centrée sur le rôle joué par l’hydrogène et la biomasse pour la production de biocarburants et carburants synthétiques, rôle particulier si se rappelle que 80% de la consommation d’énergie primaire se fait actuellement au travers des énergies fossiles – chauffage, transports, industrie,… - et si l’on note que la plupart des autres énergies renouvelables (éolien, solaire, hydroélectricité, énergies marines) produisent « seulement » de l’électricité.

Les hydrocarbures sont en effet très pratiques, dans leurs formes liquide ou gazeuse, et leur utilisation ne va pas disparaître avant longtemps. Les techniques permettant de réaliser des gaz de synthèse à partir de carbone et d’hydrogène (« syngas ») sont donc intensivement étudiées, en particulier celle à partir de la gazéification de la biomasse, car elles évitent de recourir à du carbone fossile. Les applications de ces travaux devraient permettre de réduire notablement les émissions de dioxyde de carbone à l’échelle de la planète,
La conférence a montré comment la production d’hydrogène, à partir de l’électricité « bas carbone », pouvait contribuer à la synthèse des carburants du futur, en optimisant l’utilisation de la biomasse pour les biocarburants, tout en fournissant une option pour le recyclage du dioxyde de carbone actuellement libéré ou stocké. L’utilisation directe de l’hydrogène comme carburant – via les piles à combustible – a également été présentée ainsi que leur contribution au déploiement d’un réseau de consommation d’électricité renouvelable.
Au cours de la présentation, tant pour l’hydrogène que la biomasse, les aspects sociaux-économiques des filières et procédés ont été évoqués et comparés.

Le séjour de M. Bardi, soutenu par le service scientifique au consulat général de France à Wuhan, a donné lieu à des visites de laboratoire – en particulier du « center for fuel cell innovation » - et rencontres avec les chercheurs de HUST.

* Le CEA Liten - Laboratoire d’Innovation pour les Technologies des Energies Nouvelles et les nanomatériaux - est une des divisions du CEA relevant de la Direction de la recherche technologique (DRT) et emploie environ 500 chercheurs, principalement sur le site de Grenoble.

Références :
-  site ICARE : http://icare.hust.edu.cn/
-  site CEA Liten : http://www-liten.cea.fr/

JPEG

JPEG

Dernière modification : 22/10/2012

Haut de page