Communiqué final des dirigeants du G7 [中文]

Nous, chefs d’État et de gouvernement du G7, nous sommes réunis aujourd’hui et avons décidé d’unir nos efforts pour venir à bout de la COVID-19 et reconstruire sur une base plus solide.

Forts des atouts et des valeurs de nos sociétés démocratiques et de nos économies ouvertes, nous agirons ensemble et avec d’autres pour que 2021 constitue un tournant pour le multilatéralisme et pour que la relance puisse améliorer la santé et la prospérité de nos populations et de la planète.

Nous intensifierons notre coopération dans le cadre de la riposte sanitaire à la pandémie de COVID-19. Le dévouement des personnels essentiels partout dans le monde reflète ce que l’humanité recèle de meilleur, et la découverte rapide de vaccins illustre la puissance du génie humain. En travaillant avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), en soutenant son rôle de coordination et en œuvrant ensemble à son renforcement nous accélèrerons le développement et le déploiement des vaccins à l’échelle mondiale ; nous travaillerons avec les industries pharmaceutiques pour accroître les capacités de fabrication, en recourant notamment à des licences volontaires ; nous améliorerons l’échange d’informations, notamment en matière de séquençage des nouveaux variants ; et nous encouragerons des pratiques transparentes et responsables, ainsi que la confiance des populations dans la vaccination. Nous réaffirmons notre soutien à tous les piliers de l’accélérateur l’accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (ACT A), à sa facilité COVAX, à un accès équitable et à un prix raisonnable aux vaccins, aux traitements et aux moyens de dépistage, étant entendu qu’une large couverture vaccinale constitue un bien public mondial. Le soutien financier total apporté par le G7 atteint aujourd’hui sept milliards et demi de dollars américains, avec de nouveaux engagements financiers de plus de quatre milliards de dollars en faveur du dispositif ACT-A et de la facilité COVAX. Nous encourageons tous nos partenaires, notamment le G20 et les institutions financières internationales, à renforcer à notre suite leur soutien au dispositif ACT-A, en permettant en particulier un plus grand accès des pays en développement à des vaccins approuvés par l’OMS à travers la facilité COVAX.

La pandémie de COVID-19 montre que le monde doit mieux se prémunir contre les menaces auxquelles la sécurité sanitaire mondiale pourrait être exposée à l’avenir. Nous œuvrerons avec l’OMS, le G20 et d’autres instances, notamment à l’occasion du sommet la santé à Rome, pour renforcer la santé mondiale et l’architecture de la sécurité sanitaire pour améliorer la préparation aux pandémies, notamment à travers le financement de la santé mondiale et les mécanismes de réaction rapide, en renforçant l’approche « Une seule santé » et la couverture sanitaire universelle et en étudiant l’intérêt potentiel d’un traité sur la santé mondiale.

Nous avons fourni depuis un an un soutien sans précédent à nos économies, pour un montant total de plus de 6 000 milliards de dollars dans l’ensemble des pays du G7. Nous continuerons de soutenir nos économies afin de protéger les emplois et de favoriser une reprise forte, durable, équilibrée et bénéficiant à tous. Nous réaffirmons notre soutien aux pays les plus vulnérables, notre attachement aux objectifs de développement durable et notre partenariat avec l’Afrique, notamment pour assurer une reprise durable de son économie. Nous agirons dans le cadre du G20 et des institutions financières internationales pour accroître notre soutien aux politiques nationales face à la pandémie en explorant toutes les solutions disponibles, notamment la mise en œuvre totale et transparente de l’Initiative de suspension du service de la dette et du cadre d’action commun.

La phase de relèvement de la COVID-19 devra permettre de mieux reconstruire, pour tous. Dans la perspective de la COP26 de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et de la COP15 de la Convention sur la biodiversité, nous mettrons nos ambitions en matière de changement climatique et de lutte contre la perte de biodiversité au cœur de nos politiques. Nous progresserons sur l’atténuation, l’adaptation et les financements, conformément à l’Accord de Paris, et nous proposerons une transformation écologique et des transitions énergétiques propres réduisant les émissions et créant des emplois de qualité, pour parvenir à la neutralité carbone d’ici à 2050. Nous sommes déterminés à stabiliser nos économies, pour faire en sorte qu’aucune région géographique et aucune personne, sans considération de sexe ou d’origine, ne soit laissée de côté. Nous encouragerons des économies et des sociétés ouvertes, nous favoriserons la résilience économique au niveau mondial, nous tirerons parti de l’économie numérique grâce à la libre circulation des données dans la confiance, nous coopérerons en faveur d’un système commercial multilatéral fondé sur des règles, modernisé, plus libre et plus équitable, s’appuyant sur l’Organisation mondiale du commerce, qui reflète nos valeurs et permette une croissance équilibrée, et nous nous efforcerons de parvenir d’ici à mi-2021 à une solution consensuelle sur la taxation internationale dans le cadre de l’OCDE. Nous coopérerons avec d’autres pays, en particulier les pays du G20 et notamment les économies de premier plan comme la Chine, afin d’encourager un système économique mondial équitable et qui bénéficie à tous. Nous, chefs d’État et de gouvernement, nous concerterons sur les approches collectives à adopter face aux économies dirigées, et nous coopérerons avec d’autres partenaires sur les enjeux mondiaux qui affectent tous les pays.

Nous décidons d’adopter des mesures concrètes sur ces priorités lors du Sommet du G7 qui aura lieu en juin prochain au Royaume-Uni, et nous soutenons le Japon dans sa détermination à organiser l’été prochain les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020 dans de bonnes conditions de sûreté et de sécurité, ce qui constituera un symbole de notre unité mondiale pour vaincre la COVID-19.

Dernière modification : 24/02/2021

Haut de page