Circonscription de Shanghai : mesures locales des autorités chinoises relatives à la COVID-19

Vaccination pour les étrangers proposés par la municipalité de Shanghai à compter du 29 mars 2021. Cas locaux de COVID-19 rapportés à l’aéroport de Nankin le 21 juillet 2021.

Vaccination

Les autorités chinoises ont annoncé qu’à compter du lundi 29 mars 2021, les communautés étrangères à Shanghai en âge d’être vaccinées pourront prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre la COVID-19 « en connaissance de cause, de leur libre consentement, et à leurs propres frais et risques » .

A noter que ce vaccin est autorisé à la commercialisation en Chine mais n’est pas homologué par l’OMS, et ne fait pas l’objet d’une autorisation européenne de mise sur le marché. Cette vaccination relève donc d’une démarche engageant la responsabilité individuelle de chacun.

Les étrangers à Shanghai qui souhaitent se faire vacciner, sur la base du volontariat, peuvent réserver en ligne via l’application « Jian Kang Yun » (Healthcare Cloud). Le vaccin utilisé à Shanghai est un vaccin inactivé en deux injections fabriqué en Chine. Les étrangers couverts par l’assurance-maladie de la Sécurité sociale chinoise bénéficient du même traitement que tous les citoyens chinois assurés, tandis que les étrangers non assurés se font vacciner à leurs frais, soit 100 yuan par injection.

Pour accéder au QR code et à la liste des centres de vaccination par district où un rdv peut être pris pour se faire vacciner, vous pouvez cliquer sur ce lien vers l’annonce de la municipalité.

Vous trouverez ci-dessous la liste des centres de vaccination désignés traduite en français.

PDF - 559.7 ko
Centres de vaccinations pour étrangers (autorités chinoises)
(PDF - 559.7 ko)

Arrivée à Shanghai, retour en France : FAQ

Les questions les plus fréquentes sur l’arrivée à Shanghai et le retour en France : cliquez ici.

JPEG

Restrictions à l’entrée en Chine des étrangers

Au regard de la dégradation de la situation sanitaire internationale, les autorités chinoises ont pris plusieurs mesures destinées à limiter la propagation du virus en restreignant fortement les déplacements avec l’étranger. cliquez ici

Réduction des liaisons aériennes avec la Chine

L’administration de l’aviation civile chinoise a annoncé le 26 mars 2020 une forte réduction du nombre de vols internationaux pour passagers à destination de la Chine.

Plusieurs compagnies européennes ont été autorisées à reprendre progressivement leur programme de vols vers la Chine continentale multipliant ainsi les possibilités de liaisons entre la France et la Chine, en vol direct ou avec une escale dans une ville européenne.

Pour la France, plusieurs liaisons hebdomadaires sont programmées dans notre circonscription retrouvez les dans cet article

Il est conseillé de s’assurer, avant toute réservation, que la compagnie aérienne commercialisant les vols a bien reçu l’autorisation de reprendre ses vols vers et depuis la Chine continentale.

Mesures s’appliquant aux personnes qui arrivent de l’étranger dans la circonscription de Shanghai

A titre d’exemple, les conditions en vigueur dans les provinces de la circonscription consulaire de Shanghai sont les suivantes, ces règles étant susceptibles d’évolutions rapides et sans préavis, ainsi que d’adaptations locales au niveau des municipalités ou districts :

PNG

A Shanghai, dans le Jiangsu, le Zhejiang, et l’Anhui, toute personne revenant de l’étranger est soumise à un test du COVID-19 et à une quarantaine de 14 jours, en principe dans un centre collectif, à ses frais.

- Si le test est positif, la personne sera conduite à l’hôpital où elle sera isolée et soignée jusqu’à ce qu’elle soit testée négative à la COVID-19 par les médecins, et à l’issue, elle devra effectuer une période de confinement de 14 jours, en centre collectif (en pratique un hôtel dédié). Les frais de soin, d’hébergement et de repas durant la période d’hospitalisation et de confinement obligatoire à l’hôtel sont à la charge de la personne concernée.

- Si le test est négatif, la personne devra effectuer une période de confinement de 14 jours, en centre collectif (en pratique un hôtel dédié). Les frais d’hébergement et de repas durant la période de confinement obligatoire de 14 jours à l’hôtel sont à la charge de la personne concernée.

En pratique, les familles sont séparées le temps de la quarantaine, chaque parent étant dans une chambre avec un enfant pour les moins de 14 ans. Pour les plus de 14 ans en théorie les enfants sont seuls. Il est de ce fait conseillé d’apporter avec soi de quoi s’occuper et des compléments alimentaires pour les enfants (biscuits etc).

· Les personnes ayant leur résidence et un domicile fixe à Shanghai, arrivant de l’étranger directement à Shanghai, seront placées en quarantaine de 14 jours selon les modalités suivantes : 14 jours en centre collectif suivis de 7 jours à domicile si les conditions sont réunies
Les conditions d’habitation doivent être conformes aux conditions d’observations sanitaires (c’est le comité de quartier qui en juge, en lien avec la résidence, en fonction de la disposition des parties communes etc). Si l’intéressé fait une demande de confinement à domicile, un test d’acide nucléique sera effectué le 5ème jour du confinement en centre. Si le résultat est négatif, il sera transféré à son domicile dès le 8ème jour par transport en circuit fermé pour continuer les 7 jours de confinement à son domicile. Avant la fin du confinement à domicile, l’intéressé et ses co-habitants seront soumis de nouveau aux tests. Si les résultats sont tous négatifs, il sera mis fin au confinement. Si les intéressés ne demandent pas à faire la moitié du confinement à domicile ou dans le cas où les conditions de confinement à domicile ne sont pas conformes, le confinement collectif s’impose.

· Pour les personnes arrivant de l’étranger et dont la destination est le Jiangsu, le Zhejiang ou l’Anhui, Shanghai applique depuis le 10 septembre 2020 le système “3 jours à Shanghai + 11 jours dans la province concernée ” (le tout en centre collectif sauf aménagement dérogatoire, cf ci-dessous). Un test est fait à l’arrivée et le 3° jour. Les personnes dont les tests d’acide nucléique ou d’anticorps sont positifs, les cas symptomatiques et cas contacts confirmés dans les 3 jours à Shanghai ne sont pas transférés vers la province de destination, mais suivent les procédures de dépistage, diagnostic et traitement ou d’observation médicale collective de 14 jours à Shanghai.

Des aménagements avec possibilités d’effectuer le confinement à domicile peuvent être demandés pour l’ensemble de la période de quarantaine, après test négatif, pour les personnes âgées, les mineurs, les femmes enceintes, les personnes à mobilité réduite, les personnes ayant des mineurs ou des personnes âgées à charge, les personnes atteintes d’autres pathologies pour qui le confinement en centre n’est pas adapté.

La possibilité de quarantaine entièrement à domicile est accordée uniquement si les conditions du domicile le permettent (c’est le comité de quartier qui en juge, en lien avec la résidence, en fonction de la disposition des parties communes etc).

Néanmoins en cas de découverte de cas contact dans l’avion emprunté par les personnes autorisées à faire la quarantaine à domicile, entièrement ou suivant la modalité 7+7, les autorités placeront de nouveau ces personnes jugées à risque car "cas contact" à l’hôtel jusqu’à la fin de leur quarantaine. La découverte d’un cas dans l’avion peut intervenir plusieurs jours après l’atterrissage à Shanghai.

Les personnes qui enfreignent les règles du contrôle sanitaire ou qui rompent leur quarantaine avant son terme de 14 jours s’exposent à des peines légales.

Les ressortissants français qui rencontreraient des difficultés, à leur arrivée à Shanghai ou au niveau de leur résidence, sont encouragés à en informer le Consulat Général de France à Shanghai : accueilconsulat.shanghai@diplomatie.gouv.fr ou au (8621) 60 10 63 00.

Mesures s’appliquant aux personnes qui arrivent à Shanghai depuis d’autres zones de Chine

Si vous êtes amené(e) à devoir vous rendre hors de Shanghai, vous êtes invité(e) à bien vérifier les conditions d’entrée et de séjour de la localité de destination (documents à fournir, conditions de quarantaine éventuelle) ainsi que les conditions de retour à Shanghai (y compris au niveau des résidences ou comités de quartier).

A titre d’exemple, les conditions en vigueur dans les provinces de la circonscription consulaire de Shanghai sont les suivantes, ces règles étant susceptibles d’évolutions rapides et sans préavis, ainsi que d’adaptations locales au niveau des municipalités ou districts :

JPEG

JPEG

Les personnes qui reviennent, ou ont transité dans les zones à risque élevé ou moyen en Chine doivent se signaler dans les 12 heures après leur arrivée auprès de leur employeur et de leur résidence ou de leur hôtel.

A Shanghai, les personnes qui ont séjourné ou transité par des zones à risque élevé doivent suivre un confinement de 14 jours en centre collectif et faire deux tests de la COVID-19

Les personnes qui ont séjourné ou transité par des zones à risque moyen doivent faire l’objet d’une surveillance médicale renforcée dans leur résidence, et réaliser deux tests de la COVID-19.

Les autres provinces de la circonscription adoptent des règles différentes, qui varient selon les localités (cf tableau indicatif ci-dessus).

La liste des zones à risque moyen et faible, actualisée en continu, est accessible sur cette application

Lien vers le code QR de cette application du Conseil des affaires d’Etat

Il est rappelé à tous la nécessité de se conformer strictement aux mesures de confinement telles qu’imposées par les autorités locales.

JPEG

Autres mesures locales

Pour les déplacements au sein de la circonscription, vérifiez les conditions de circulation et d’ accueil en hébergement à votre destination (code santé), et munissez-vous de chargeurs de téléphones portables de rechange : les contrôles peuvent être longs et être basés sur les données liées à votre téléphone portable.

Bien que les mesures de confinement ne s’appliquent qu’aux personnes arrivant de l’étranger et des zones moyennement ou hautement touchées en Chine, des confusions ont pu être observées avec des refus d’accueil dans les hôtels fondés sur la seule nationalité étrangère ou la provenance d’une zone à proximité d’une zone fortement touchée en Chine.

SHANGHAI

Un système de "code couleur santé" est mis en place dans l’ensemble de la circonscription y compris à Shanghai à partir d’Alipay ou en scannant le code suivant :

JPEG

Il est utilisé à l’arrivée en gare ferroviaire ou routière, et pour l’entrée dans les lieux publics.

Les trois couleurs des codes QR de santé à Shanghai :
Vert  : personnes ayant terminé leur confinement ou sans risque pour le moment
Jaune  : personnes sorties de l’hôpital depuis moins de 14 jours, personnes exclues des cas suspects depuis moins de 14 jours, personnes ayant eu un contact étroit avec des malades et ayant terminé la période d’observation médicale depuis moins de 14 jours, personnes sous observation médicale, personnes ayant séjourné dans les pays clés ou les régions sévèrement touchées par l’épidémie dans les 14 derniers jours avant leur arrivée à Shanghai.
Rouge  : cas confirmé hospitalisé, cas suspects, contacts étroits sous observation médicale.

La municipalité a activé un service dédié aux étrangers à partir de sa hotline 12345, ou 962288, disponible de 8h à 20h.

Les entreprises sont appelées à diffuser les messages de prévention, à superviser la mise en confinement de leurs employés revenant des régions et pays sévèrement touchées, à rapporter aux autorité tous les cas suspects, et à prendre toutes les mesures de prévention.

Les administrations, entreprises, organisations sociales, et les responsables de lieux publics doivent s’assurer du contrôle de la température des personnes entrant dans ces lieux (y compris des personnes en service) et leur demander de porter un masque.

Concernant l’achat des masques à Shanghai, ils sont disponibles dans toutes les pharmacies et dans certains magasins de proximité.

Le port du masque est obligatoire dans le métro de Shanghai, dès l’entrée dans les stations. Des contrôles de températures sont mis en place dans l’ensemble des stations de métro.

Certains sites touristiques sont fermés partiellement ou en totalité, il convient de se renseigner avant toute visite.

Le Lycée Français de Shanghai a rouvert en mai 2020, plus d’information sur le site du lycée.

ZHEJIANG

Un numéro spécial pour les étudiants étrangers ayant des demandes concernant leur visa a été mis en place : 0571-87288639.

JIANGSU

9 cas de COVID 19 ont été rapportés à l’aéroport de Nankin le 21 juillet 2021. Suivez les informations de la province concernant la mise en place de possibles restrictions de déplacement localisées.

NANKIN

Les personnes actuellement à l’étranger, chinoises ou étrangères, souhaitant se rendre à Nankin, sont priées de se déclarer sur l’application du système de code QR santé de la ville (Su Kang Ma苏康码 . Toute fausse déclaration ou dissimulation sera passible de sanction légale. Si la personne est confirmée positive ou suspecte, tous les frais de traitement sont à sa propre charge.

Le port du masque est obligatoire dans tous les lieux publics à Nankin

Le bureau des affaires étrangères de la municipalité de Nankin a publié une lettre ouverte aux étrangers en anglais. Consultez le site du bureau des affaires étrangères.

ANHUI

Des numéros de téléphones disponibles 24h/24 pour les étrangers sont mis en place par les bureaux des affaires étrangères de chaque ville et sont disponibles en suivant ce lien.

Suivre l’actualité

Les provinces de l’Anhui, du Jiangsu et du Zhejiang ainsi que la municipalité de Shanghai informent la population à travers leurs comptes publics wechat (en chinois, possibilité de traduction avec l’outil traduction de Wechat ou d’autres logiciels sur les téléphones) :

Noms des comptes publics wechat :

SHANGHAI : shanghaifabu

JIANGSU : jstvjsxw

ANHUI : anhuifabu

ZHEJIANG : zjfabu

Dernière modification : 21/07/2021

Haut de page