Chine - Q&R - Extrait du point de presse (12.04.18) [中文]

Q - La France a-t-elle réagi à la détention massive et illégale de citoyens musulmans ouïghours chinois dans des camps de "rééducation politique" dans la région chinoise autonome du Xinjiang ? Sinon, compte-t-elle le faire ?

R - La France suit avec attention la situation des droits de l’Homme en Chine, notamment au Xinjiang.

Elle a fait part de sa préoccupation concernant la situation des droits de l’Homme au Xinjiang et a appelé au dialogue avec les populations locales à l’occasion de la dernière session du conseil des droits de l’Homme des Nations unies, qui s’est tenue à Genève en mars 2018.

La France rappelle son attachement à la liberté d’expression et d’opinion.

Dernière modification : 13/04/2018

Haut de page