Chine - Moyen-orient - Point de presse de la porte-parole du Quai d’Orsay (26/03/2021) [中文]

Q - Au cours de sa tournée au Moyen-Orient, le ministre chinois des affaires étrangères a proposé d’organiser une conférence multilatérale sur la sécurité dans le golfe Persique et des négociations directes entre les représentants de la Palestine et d’Israël en Chine. Que pense la France de cette initiative ?

R - La France est engagée en faveur de la désescalade des tensions et de la sécurité dans le Golfe, sur le terrain diplomatique comme par la présence de nos forces. Celles-ci jouent un rôle essentiel dans nos relations de partenariat avec les pays de la région, ainsi que dans les initiatives européennes comme l’opération de surveillance maritime EMASoH. Nous entretenons un dialogue approfondi sur les questions relevant de la sécurité internationale avec la Chine, notamment dans le cadre du Conseil de sécurité des Nations unies, dont nos deux pays sont membres permanents, ainsi que dans le cadre de nos échanges avec les E3, la Russie et la Chine - et, bien entendu, avec nos partenaires de la région.
La France entend par ailleurs contribuer à une solution juste et durable du conflit israélo-palestinien, dans le cadre du droit international et des paramètres agréés, et examinera avec attention toutes les propositions qui concourent à l’objectif d’un retour au dialogue. C’est dans cet esprit qu’elle se mobilise actuellement avec l’Allemagne, l’Égypte et la Jordanie./.

Dernière modification : 29/03/2021

Haut de page