Chang’e 5 - Coopération franco-chinoise [中文]

Le vendredi 18 janvier 2021, Norbert PALUCH, conseiller pour les affaires spatiales de l’ambassade de France et représentant du CNES (Centre national d’Etudes Spatiales), a participé à la manifestation sur la mission lunaire Chang’e 5 organisée par la CNSA (Administration spatiale nationale de Chine) et la CAS (Académie des sciences de Chine) à Pékin, dans les locaux de la NAO (Observatoires astronomiques nationaux).

La mission de la sonde lunaire chinoise a permis de rapporter 1,731 kg d’échantillons lunaires sur Terre. Les échantillons ramenés pourront, selon une procédure définie par les autorités chinoises, être prêtés pour études scientifiques ou à des fins d’exposition.

Au nom de le l’Agence spatiale européenne, la France s’est vu remettre une plaque commémorative pour l’implication de celle-ci dans le suivi du lancement, notamment au travers de son antenne sise à Kourou, en Guyane française.

Les échantillons lunaires représentent une opportunité de mener des travaux scientifiques conjoints alors que des équipes mixtes franco-chinoises ont d’ores et déjà des projets en la matière. Dans le prolongement de la déclaration conjointe signée par le CNES et la CNSA devant les chefs d’Etat lors de la visite en Chine du Président français en novembre 2019, la France et la Chine travaillent ensemble sur l’emport de l’instrument français DORN (月球氡气探测, mesure de la quantité de radon qui s’échappe du sol lunaire) sur la prochaine sonde lunaire Chang’e 6, et envisagent des collaborations futures sur l’étude des données martiennes.

JPEG
JPEG

Dernière modification : 21/01/2021

Haut de page