Cérémonie des vœux 2011

Allocution du Consul général

(Maison des Arts de Chengdu, le 15 février 2011)

Je suis très heureux de vous accueillir et de vous retrouver tous ici ce soir pour la traditionnelle cérémonie d’échange de vœux, en ce début d’année du lapin.

Naturellement, j’aurais préféré « coller » davantage à notre calendrier occidental pour vous adresser mes vœux, mais les circonstances en ont décidé autrement, et je m’excuse auprès de vous de vous avoir fait attendre jusqu’à maintenant. Mais, heureusement, les mêmes circonstances nous permettent de fêter deux fois le passage à la nouvelle année, alors pourquoi s’en priver ?

Aussi, c’est avec un plaisir renouvelé que je vous adresse, à tous et à toutes, à chacune et à chacun d’entre vous, mes meilleurs vœux de santé, de bonheur et de réussite pour vous-mêmes, pour vos familles et dans tous vos projets.

J’associe à ces vœux tous ceux de notre communauté française, répartie sur toute la circonscription qui ne sont pas avec nous, retenus à Kunming, à Chongqing, à Guiyang ou ailleurs, et qui auraient souhaité participer à cette cérémonie.

Quelques mots rapides sur le bilan de l’année écoulée dans notre circonscription consulaire : une visite ministérielle, celle de Mme Idrac à Chongqing en avril, un festival « Croisements » particulièrement riche avec une quinzaine d’évènements, la visite d’un ami de la Chine, M. Raffarin, à Chongqing en décembre. Un bilan qui peut paraître modeste au regard de ce qui s’est passé ailleurs en Chine en 2010, avec l’exposition universelle de Shanghai, ou les Jeux panasiatiques de Canton, ou encore les deux visites d’Etat échangées entre Paris et Pékin en avril et en novembre, mais, je le crois sincèrement, un bilan positif et encourageant pour notre communauté, dont les effectifs continuent d’augmenter (470 immatriculés à ce jour) et qui se montre toujours plus dynamique sur le plan économique, industriel et commercial, sans parler des domaines culturel ou universitaire.

Je ne sais pas si l’année 2011 sera celle du « bien-être », comme le souhaitent les dirigeants chinois, mais, pour ce qui nous concerne, elle devrait être marquée par des visites importantes pour la cohésion de notre communauté française, comme celle du Sénateur des français de l’étranger, M. Duvernois, du président de l’Assemblée Nationale, M. Bernard Accoyer, ou encore celle de M. Raffarin, qui devrait venir à Chengdu-même cette fois-ci. Ces visites restent bien entendu à confirmer. J’espère aussi que nous aurons la chance d’accueillir la visite de notre nouvel Ambassadeur, Madame Sylvie Bermann, qui doit prendre très bientôt la succession de M. Ladsous à Pékin. A travers ces visites, je souhaite que 2011 soit une année utile pour notre communauté afin qu’elle continue de se développer en harmonie avec la société chinoise dans laquelle elle évolue.

Ce qui est certain, c’est qu’à l’approche des élections prévues l’an prochain, - il y en aura trois : la présidentielle, celle des députés des français de l’étranger et celle des délégués à l’AFE-, et en raison d’un agenda lié à la présidence du G20, il y aura de moins en moins d’échéances bilatérales franco-chinoises, comme il y en a eu tant en 2010. A propos du G20, la France en portera, en Chine comme ailleurs dans le monde, la lourde responsabilité de la présidence, avec celle du G8. Elle défendra l’idée d’un monde plus régulé et moins brutal où la mondialisation et l’interdépendance obligent chaque pays à davantage écouter l’autre.

Je ne voudrais pas conclure sans remercier tous ceux qui ont permis la préparation et la bonne organisation de cette réception et de cette soirée, je pense en particulier à Carrefour, dont je salue ce soir la présence des nouveaux responsables à Chengdu et à l’Association « Sichuan et vous ».
Je voudrais aussi vous rappeler, même si c’est une évidence, que le Consulat de France est en permanence à votre disposition et à votre service pour vous aider dans vos démarches administratives en tant que citoyens français mais aussi dans vos projets de coopération avec vos interlocuteurs chinois, dans quelque domaine que ce soit.

Encore une fois bonne année du lapin à tous. Xin Nian Kuaile ! ./.

Dernière modification : 16/02/2011

Haut de page