Cérémonie de rentrée de l’école La Petite Fourmi [中文]

M. le Consul général a été invité à ouvrir la cérémonie de la rentrée scolaire de l’école maternelle La Petite Fourmi le 3 septembre 2017, ci-dessous son discours prononcé.

JPEG

Madame la directrice, Mesdames et Messieurs les parents d’élèves,

Je suis très heureux d’être aujourd’hui parmi vous pour cette cérémonie de rentrée de votre école maternelle "La petite Fourmi". Votre école est la seule en Chine à avoir adopté la "pédagogie Freinet", inventée par le célèbre pédagogue français Célestin Freinet.

Célestin Freinet, jeune instituteur en 1914, a été soldat pendant la première guerre mondiale. Il s’est battu au cours des plus terribles batailles, et il a été gravement blessé au poumon.

Célestin Freinet a pu voir de ses yeux les horreurs de la guerre. Une guerre cruelle déclenchée par la folie des hommes.

Freinet pensait que pour créer un monde meilleur, où les hommes vivent en paix, ils doivent apprendre à travailler ensemble, à coopérer et à se respecter les uns les autres. Pour éviter de nouvelles guerres, il fallait dès l’école enseigner aux enfants le respect et la coopération.

Mais à l’époque de Freinet, l’école c’était un peu comme l’armée. Les élèves devaient obéir au professeur, apprendre leurs leçons par cœur sans réfléchir, et ils n’avaient aucune liberté de choisir ce qu’ils voulaient étudier.

Freinet a voulu changer tout cela, et a fondé sa pédagogie sur la coopération, sur le respect entre les élèves et entre les élèves et les enseignants, et sur la liberté, pour que les enfants trouvent du plaisir dans l’apprentissage, et deviennent des adultes heureux et épanouis.

Dans les écoles Freinet, les enfants n’écoutent pas passivement le professeur, mais ils sont les acteurs de leur propre apprentissage. Les enfants « apprennent à apprendre », ce qui leurs permettra plus tard de s’adapter à toutes les situations nouvelles, en pleine autonomie.

Freinet savait que tous les enfants sont différents, mais il pensait que ces différences ne les empêchent pas d’étudier et de vivre en harmonie. Au contraire, dans les écoles Freinet, les enfants comprennent que ces différences sont une richesse. Chacun pourra proposer une solution différente à un problème, et cela rend les enfants plus forts lorsqu’ils travaillent ensemble pour un objectif commun.

Cette pédagogie Freinet est aujourd’hui reconnue par l’éducation nationale française, et un certain nombre d’écoles l’ont adoptée avec succès.

Ici, à Wuhan, vous avez créé l’école « La petite Fourmi », la première école Freinet en Chine.

Vous avez créé une école qui donne toute sa valeur à l’enfant.

Et vous les parents, vous offrez à vos enfants le plus beau des cadeaux : l’apprentissage de la coopération, du respect, de la liberté et de l’autonomie.

Vos enfants apprennent à réfléchir par eux-mêmes et à travailler ensemble. Ils apprennent aussi la bienveillance, qui est nécessaire pour construire une société meilleure.

Vous offrez à vos enfants des outils précieux qui leurs permettront, quand ils seront adultes, de contribuer à la construction de la Chine.

Vos enfants vont devenir les acteurs du rêve chinois. Et la Chine aura besoin de vos enfants pour proposer des solutions nouvelles aux défis du monde de demain, et pour contribuer à la prospérité de la Chine et a son influence dans le monde.

Chers parents d’élèves, je voudrais vous féliciter pour le choix que vous avez fait pour vos enfants. Vous pouvez être fiers d’avoir fait ce choix pour l’éducation de vos enfants, et vous pouvez être fiers de contribuer ainsi, à travers vos enfants, à un avenir meilleur pour votre pays.

Je suis sûr que vos enfants deviendront de grands médecins, de grands professeurs, de grands décideurs politiques. Et j’espère que parmi eux figurent de futurs ambassadeurs de Chine en France.

La grande qualité de votre école a été reconnue par le grand écrivain français J-M-G Le Clézio. Je peux vous dire que toutes les écoles en France voudraient avoir cet honneur extraordinaire.

Enfin je voudrai remercier M. Xie Wu, le fondateur de votre école, pour son soutien constant aux actions culturelles du consulat. Je suis convaincu que nous allons continuer à travailler ensemble pour offrir ici, à Wuhan, le meilleur de la culture française, pour le bonheur de nos amis chinois.

Vous pouvez compter sur le soutien constant du consulat général et sur mon soutien personnel dans vos actions et dans votre futur développement.

Merci.

Dernière modification : 07/09/2017

Haut de page