Cérémonie de départ des deux pandas géants

Allocution du Consul Général de France lors de la cérémonie de départ des pandas du Centre d’élevage et de recherches sur les pandas de Chengdu pour le parc zoologique de Beauval (Loir-et-Cher)

(Chengdu, le 14 janvier 2012)

Monsieur le Président de l’Association des parcs zoologiques de Chine,
Monsieur le Directeur général de l’Administration d’Etat des forêts,
Monsieur le directeur de la base des pandas de Chengdu,
Monsieur le directeur du parc de Beauval,
Madame la directrice de la communication du parc de Beauval,
Mesdames, Messieurs,

Aujourd’hui est un jour faste dans l’histoire, déjà très ancienne, des relations entre la France et le Sichuan : pour la première fois depuis 39 ans, depuis 1973 exactement, deux pandas géants « Huan Huan » et « Yuan Zi », vont quitter leur terre d’origine pour rejoindre Beauval, un beau parc situé au cœur de la France, qui abrite la plus grande collection animalière de France, avec plus de 4600 aminaux.
JPEG
C’est donc un très grand honneur pour moi que de pouvoir participer à cette cérémonie officielle d’adieux.
Je voudrais pour commencer remercier tout particulièrement les différentes autorités et institutions chinoises qui ont permis cet évènement : les autorités de la base et de la ville de Chengdu au premier chef ainsi que celles de la province du Sichuan. Je tiens à remercier également les administrations, au niveau national, à savoir le ministère de la construction et de l’aménagement du territoire et l’Administration d’état des forêts pour leur appui décisif dans ce dossier.

En second lieu, je voudrais féliciter tous les responsables du Centre d’élevage et de recherches sur les pandas géants de Chengdu, et, en particulier, son directeur M. Zhang Zhihe, pour la qualité exceptionnelle de leurs installations, pour l’intense travail préparatoire effectué ces derniers mois et enfin pour avoir su établir et développer les excellentes relations qui existent aujourd’hui entre les deux partenaires de ce beau projet, le Centre de Chengdu et le parc zoologique de Beauval.

Pour tous ceux qui n’ont pas encore eu la chance d’aller à Beauval, je souligne que « Huan Huan » et « Yuan Zi » seront accueillis dans une installation et un environnement de très grande qualité ; à cet égard, je tiens à rendre hommage à l’engagement personnel très fort de Madame Françoise Delord, présidente et fondatrice du parc de Beauval, à l’origine de ce projet et représentée aujourd’hui à Chengdu par son fils et sa fille, que je suis très heureux de saluer.

Enfin et surtout, l’arrivée en France de « Huan Huan » et « Yuan Zi » représente surtout un beau symbole qui est celui de l’excellence des relations entre la Chine et la France, et en particulier avec Chengdu, le pays natal des pandas géants : je voudrais donc me réjouir de cette coopération harmonieuse entre nos deux pays au service de la protection et de la préservation d’une espèce animale menacée./.

Dernière modification : 18/01/2012

Haut de page