Célébration de la Fête nationale [中文]

A l’occasion de la fête nationale, le consul général de France à Chengdu a accueilli, le 12 juillet 2019, les représentants officiels et les partenaires chinois, des collègues des représentations étrangères et des membres de la communauté française au Grand Hyatt de Chengdu.

précédent | suivant

Discours du consul général

Mesdames et messieurs les représentants des autorités des provinces du Guizhou, du Sichuan, du Yunnan et de la municipalité autonome de Chongqing ;
Mesdames et messieurs les consuls généraux, mes chers collègues,
Amis de la France,
Mesdames et messieurs,

En ce jour où nous célébrons notre fête nationale, je voudrais tout d’abord vous remercier d’être à nos côtés pour ce moment important de la vie d’une Nation.

Je veux aussi adresser ma gratitude aux entreprises qui nous ont soutenus et sans qui nous ne serions pas ici ce soir.

Merci également aux autorités et aux différentes administrations provinciales et municipales pour leur compréhension et l’aide apportée au quotidien à ce consulat général, représentation officielle de la République française dans le sud-ouest de la Chine, et à la communauté française qui y réside ou y est seulement de passage.

Je suis également heureux de constater la présence de tant de nos partenaires sans qui la relation franco-chinoise dans cette partie de Chine n’aurait pas de sens.

Un tel événement est aussi l’occasion de faire un bilan et de regarder vers l’avenir.
Pour le passé, 2019 est une année d’anniversaires importants, pour la France, pour la Chine, pour le monde. En voici quelques exemples non exhaustifs :
-  1789, début de la Révolution française ;
-  1869, découverte scientifique du panda par le père Armand David ;
-  La même année, publication du 1er épisode de 20 000 lieues sous les mers de Jules Verne, 5e livre le plus traduit au monde ;
-  1869 toujours, décès du compositeur et chef d’orchestre Hector Berlioz, notamment connu pour sa symphonie fantastique ;
-  1889, inauguration de la tour Eiffel ;
-  1919, mort de l’écrivain, poète et médecin Victor Segalen, qui était venu au Sichuan lors de son séjour en Chine ;
-  La même année, le 4 mai, manifestation de plusieurs milliers d’étudiants chinois contre une clause du traité de Versailles ;
-  Toujours en 1919, établissement du mouvement travail-études, qui permettra notamment à Deng Xiaoping et à Zhou Enlai de venir en France ;
-  1939, début de la 2e guerre mondiale ;
-  1944, débarquement en Normandie, prélude à la libération de la France, puis de l’Europe et à une nouvelle ère de prospérité ;
-  1949, proclamation de la fondation de la République populaire de Chine ;
-  1969, deux hommes marchent pour la 1e fois sur la lune ;
-  1989, chute du mur de Berlin ;
-  1999, entrée en vigueur de l’euro ;
-  2009, entrée en vigueur du traité de Lisbonne, qui transforme l’architecture institutionnelle de l’Union européenne.

Ces événements historiques, ainsi que bien d’autres, ont façonné notre monde, notre pays. C’est aussi à cette aune que le général de Gaulle a pris la décision, en 1964, d’établir des relations diplomatiques avec la République populaire de Chine.

Le chemin parcouru depuis 55 ans a permis à nos deux pays d’établir un partenariat stratégique global et de développer des échanges de vues réguliers et en confiance sur tous les sujets.

Des coopérations importantes ont déjà été menées dans les domaines de l’énergie nucléaire, de l’aéronautique, du spatial, de l’agroalimentaire et peuvent être poursuivies, tout comme nos efforts sur les questions environnementales. Nos deux pays, signataires de l’Accord de Paris sur la lutte contre le réchauffement climatique, se sont engagés à l’appliquer dans toutes ses dimensions. Ils agiront également conjointement pour susciter un sursaut mondial face à l’érosion de la biodiversité, dans le cadre de la COP 15 qui se tiendra fin 2020 dans le Yunnan. D’ici là, rappelons la tenue, à l’automne, de la 6e édition du mois franco-chinois de l’environnement, sur le thème de l’énergie circulaire.

La langue française est également un vecteur essentiel de la promotion de notre pays et je me réjouis de la chance que nous avons de disposer de trois alliances françaises au sein de l’université des sciences et des technologies électroniques de Chine à Chengdu, de l’université des études internationales du Sichuan à Chongqing et de l’université du Yunnan à Kunming. Ces alliances françaises permettent à des étudiantes, des étudiants, des adultes et des enfants chinois de se familiariser avec le français et de renforcer leurs connaissances linguistiques et sur la France.

L’importance des échanges universitaires n’est plus à démontrer. Campus France est au service des étudiantes et étudiants de la circonscription pour les informer et les préparer à aller en France faire une partie de leurs études. Je souligne aujourd’hui le nombre croissant de formations en langue anglaise, pas toujours connues, dont plus de 400 masters dont les diplômes sont reconnus.

Sur le plan culturel, des expositions, des concerts, des festivals (de musique, de cinéma…) ont été organisés dans des lieux majeurs des différentes provinces et municipalités. Ici à Chengdu, je souhaite souligner la qualité de la relation établie avec le musée de Chengdu, qui a permis la tenue de nombreux événements très appréciés du public.

Dans le domaine économique, rappelons que la Chine a été le 1er investisseur asiatique en France en 2018, avec 57 projets qui ont permis la création d’un millier d’emplois. En Chine du sud-ouest, nombre d’entreprises françaises sont déjà implantées et participent, par exemple, au développement des transports urbains, d’infrastructures aéroportuaires et de gares ferroviaires, à la fabrication de moteurs d’avions ou de voitures propres. D’autres sont également actives dans les domaines médicaux, pharmaceutiques, informatique.

Avec l’ouverture de nouvelles lignes aériennes directes, toutes les capitales de la circonscription sont désormais directement reliées par voie aérienne avec la France, permettant un accès plus rapide à notre pays aux touristes, aux étudiants, aux entrepreneurs : n’hésitez pas, c’est en France que vous devez aller. Car la France est non seulement romantique, elle est aussi histoire, culture, gastronomie, sports, loisirs, découvertes de toutes sortes, en groupes, en famille, seul. La France, c’est la diversité, c’est la destination de choix qui vous manquait. C’est le lieu où aller et où vous devez retourner, sans hésitation aucune.

Beaucoup reste encore à accomplir pour que le savoir-faire français puisse bénéficier au développement de la Chine du sud-ouest là où cela est nécessaire et possible.

Pour conclure, je n’évoquerai pas la devise de la République Liberté, égalité, fraternité, comme cela est souvent la coutume en ce jour de célébration de la fête nationale, mais vous dirai plutôt quelques mots sur l’amitié.

L’amitié, la vraie, pas celle des grands discours.
Celle qui vient du cœur, pas celle qui se profile derrière les verres d’alcool blanc.
Celle qui peut exister entre deux êtres de cultures différentes, parce qu’ils ont appris à se connaître, à s’apprécier, à s’estimer malgré les différences. Parce qu’ils veulent regarder l’avenir ensemble pour construire de vrais projets qui profitent à l’un comme à l’autre et non à un seul.

Je partage avec vous quelques vers de Du Fu :
« - les hommes passent leur vie isolés les uns des autres ; ils sont comme des étoiles qui se meuvent sans se rencontrer …
- Ils accueillent affectueusement le vieil ami du chef de famille, on lui demande de quel pays il arrive…
- Mon ami m’est apparu en songe, car nos esprits se cherchent constamment…
- La route mène loin. On ne peut sonder le vrai… »

Mesdames et messieurs, Chinois et Français, dans cet esprit de recherche d’amitié, je vous encourage, à apprendre à mieux vous connaître pour mieux travailler ensemble et mieux développer projets et coopérations. Pour ce faire, je vous encourage à nouveau à aller encore plus nombreux en France pour la visiter, y étudier, y travailler.

Toute l’équipe du consulat général, que je remercie pour son engagement à mes côtés, est à votre disposition pour avancer.

Je vous remercie.

Dernière modification : 16/07/2019

Haut de page