Café SHS : « Photographie japonaise moderne : son manifeste » [中文]

Le prochain café des sciences humaines et sociales (SHS) se tiendra dimanche 30 juin au Jugend Space à 15h30. Cette conférence ouverte au public sera animée par Cécile Laly, professeur invitée à l’Institut franco-chinois de l’Université Renmin de Chine.

Au début des années trente, alors que les photographes japonais se demandent si la photographie est un art, Ina Nobuo, un jeune historien de l’art, rédige un texte d’une dizaine de pages faisant le point sur l’histoire de la photographie et ses développements contemporains en Occident et aux Japon. Ce texte est aujourd’hui reconnu comme étant le manifeste de la photographie japonaise moderne. Il est cependant publié dans le premier numéro de la revue Kôga (1932-33) au côté d’un texte de Yanagi Sôetsu, le fondateur du mingei. Ce deuxième texte, questionne quant à lui « la Belle photographie ». Ne serait-ce pas alors le premier numéro de cette revue qui serait le manifeste de la photographie japonaise moderne ?

JPEG

Dernière modification : 15/08/2014

Haut de page