Accueil d’une délégation chinoise dans les parcs naturels français [中文]

A l’invitation de l’AFD, une importante délégation chinoise s’est rendue en France du 25 septembre au 6 octobre 2017 pour étudier le modèle français des parcs nationaux et des parcs naturels régionaux. La délégation était composée de 22 membres issus de l’administration centrale (Commission nationale pour la réforme et le développement – NDRC - et Ministère de l’Environnement), des parlementaires, des experts appuyant la réforme au niveau central (think tank du Conseil d’État, Chinese Academy of Sciences, think tank du Ministère de la forêt), ainsi que deux maitrises d’ouvrage de projets financés par l’AFD ou à l’étude (Xianju et Hezhou).

JPEG

Ce déplacement s’inscrit dans le cadre de la réforme du système chinois des aires protégées pilotée par la NDRC et qui associe une dizaine de ministères. Depuis les années 50, la Chine a développé un système d’aires protégées important et complexe (10 000 sites répertoriés représentant 18% de la superficie du pays. La multiplicité des statuts, leur redondance sur un même territoire et l’absence de coordination interministérielle conduisent à une gestion inefficace et une fragmentation des écosystèmes. Au vu de ce constat, le gouvernement central a engagé une réforme du système des aires protégées, visant à créer les premiers parcs nationaux d’ici 2020 avec un dispositif unique et intégral sur le plan institutionnel et législatif.

Compte tenu des similitudes entre les parcs français et chinois (parcs densément peuplés aux forts enjeux humains et communautaires) et grâce aux premiers échanges engagés par l’AFD avec les principaux experts du panel ad hoc appuyant la réforme au niveau central dans le cadre de l’instruction du projet Xianju (prêt de 75 M€ octroyé le 15 décembre 2016), la partie chinoise a confirmé un intérêt grandissant pour le modèle français de gestion des Parcs jugé plus inspirant que le modèle américain auquel la Chine fait habituellement référence. Les principaux points forts du modèle français relevés par les interlocuteurs chinois portent notamment sur l’importance conférée aux communautés locales dans une approche participative et consultative, la gestion intégrée des territoires et l’attention particulière donnée au développement économique local et aux activées humaines.

La délégation a rencontré à Paris le ministère de la Transition écologique et solidaire, l’Agence française pour la biodiversité, le ministère de la Justice, le ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères et le ministère de la Culture et de la Communication. Des visites de terrain ont été organisées en complément, dans le Parc naturel régional des Ballons des Vosges où un partenariat a été signé avec le Parc national pilote de Xianju, et le Parc national des Écrins. Les échanges avec les ministères français, les gestionnaires des parcs, les élus locaux et les différents usagers du territoire ont été particulièrement nourris et ouvrent des perspectives à une coopération bilatérale plus approfondie à poursuivre dans les années à venir.

Dernière modification : 16/10/2017

Haut de page