Accord de coopération sur le riz hybride entre la Chine et l’Indonésie

Le 28 décembre 2010, la Chine et l’Indonésie ont lancé un programme commun de recherche sur le riz hybride. En s’appuyant sur l’avance technologique de la Chine en ce domaine, l’Indonésie souhaite déployer un riz à grand rendement d’ici 2013.

Les scientifiques indonésiens seront formés en Chine afin de pouvoir, d’ici trois ans, développer indépendamment la culture du riz hybride en Indonésie et conseiller les agriculteurs indonésiens. Le riz est la principale culture vivrière chinoise et permet de nourrir plus de la moitié de la population mondiale. La Chine plante actuellement 29 millions d’hectares de riz par an, avec une capacité de production moyenne de 63 quintaux par hectare. Le riz hybride représente environ 57% du total des surfaces cultivées en Chine, avec une capacité de production moyenne de 72 quintaux par hectare. Yuan Longping, le Directeur du Centre National de recherches sur les technologies de l’élaboration du riz hybride et communément appelé en Chine le " père du riz hybride " travaille actuellement sur l’élaboration de nouvelles variétés de riz hybride à haut rendement.

Dernière modification : 06/01/2011

Haut de page