8 mars | Interventions publiques françaises [中文]

Déclarations à l’occasion de la journée mondiale des droits des femmes : communiqués du Président de la République et de plusieurs ministères français.

Communiqué conjoint du Président de la République française et de la Directrice exécutive de ONU Femmes

"Malgré la pandémie, à cause de la pandémie, nous avons redoublé d’efforts. Nous sommes plus que jamais déterminés à avancer. C’est pourquoi nous avons le plaisir d’annoncer aujourd’hui que le Forum Génération Égalité aura lieu du 30 juin au 2 juillet à Paris. Nous réunirons les États, les organisations internationales, la société civile, la jeunesse, le secteur privé et les activistes du monde entier pour prendre ensemble une série d’engagements concrets, ambitieux et durables."

"Ce 8 mars 2021, nous célébrons la Journée internationale des droits des femmes. Il y a un an, nous invitions des milliers de citoyennes et citoyens à nous rejoindre pour le Forum Génération Égalité, le plus grand rassemblement pour l’égalité femmes-hommes depuis la Conférence de Pékin en 1995, en juillet 2020.

Un an plus tard, force est de constater que la pandémie mondiale de la Covid-19 a davantage aggravé les inégalités, en touchant de façon disproportionnée les femmes qui ont été en première ligne de la lutte contre la pandémie. À l’heure où nous reconstruisons nos sociétés, il est urgent d’agir avec elles et pour elles dans un contexte global de remise en cause croissante des droits des femmes.

Au cœur de cette crise, nous n’avons pas baissé les bras, bien au contraire. Malgré la pandémie, à cause de la pandémie, nous avons redoublé d’efforts. Nous sommes plus que jamais déterminés à avancer. C’est pourquoi nous avons le plaisir d’annoncer aujourd’hui que le Forum Génération Égalité aura lieu du 30 juin au 2 juillet à Paris. Nous réunirons les États, les organisations internationales, la société civile, la jeunesse, le secteur privé et les activistes du monde entier pour prendre ensemble une série d’engagements concrets, ambitieux et durables. Notre rassemblement sera la culmination d’un processus lancé au Mexique les 29- 31 mars.

Pour un multilatéralisme renouvelé par les actes, pour donner aux filles un accès égal à l’éducation, pour permettre aux femmes de disposer librement de leurs corps, pour mettre fin aux violences, pour que femmes et hommes bénéficient des mêmes opportunités économiques et sociales et sur la prise de décisions, pour un soutien aux mouvements féministes et aux défenseures des droits des femmes, nous vous invitons à nous rejoindre pour défendre les droits des femmes, des droits universels qui nous permettent de construire des sociétés plus justes. Ensemble, construisons la Génération Égalité."

Communiqué du ministère de l’Europe et des affaires étrangères, du ministère de l’économie, des finances et de la relance et du ministère chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances

Journée internationale des droits des femmes : vers une norme internationale en matière d’égalité entre les femmes et hommes.

Le ministère de l’Europe et des affaires étrangères, le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, ainsi que le ministère chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, aux côtés de l’Association française de normalisation (AFNOR), annoncent le lancement d’une initiative visant à créer une norme internationale en matière d’égalité entre les femmes et les hommes.

Ce projet, placé sous le haut patronage du Président de la République, s’inscrit dans le prolongement de la présidence française du G7 en 2019 et de l’obtention par le sommet de Biarritz du label « événement égalité femmes-hommes ». Il vise à développer un référentiel normatif en France, qui pourra servir de base à l’élaboration d’une norme internationale. Cette initiative illustre la volonté de la France de porter une diplomatie féministe. Elle vient compléter les engagements pris dans le cadre du Partenariat de Biarritz visant à l’application effective de lois et de mesures favorisant l’égalité entre les femmes et les hommes.

Le référentiel normatif national, appelé AFNOR-SPEC, constituera un guide technique rassemblant les bonnes pratiques portant sur la dimension interne et externe de l’activité des organisations françaises de tout type, publiques comme privées, y compris des entreprises. La démarche, privilégiant les recommandations d’application volontaire en appui des mesures réglementaires, permet un travail de co-construction qui sera mené avec l’ensemble des parties intéressées (associations, entreprises, collectivités, pouvoirs publics) et favorisera des transformations structurelles au sein des organisations.

Le guide couvrira les thèmes suivants : Retour ligne manuel
- éducation, accès à l’éducation et aux formations ; Retour ligne manuel
- santé et droits sexuels et reproductifs ; Retour ligne manuel
- prévention et arrêt des violences faites aux filles et aux femmes ; Retour ligne manuel
- droits des femmes et des filles, prévention et lutte contre les discriminations fondées sur le genre ; Retour ligne manuel
- autonomisation économique des femmes et participation à la vie publique et économique.

La rédaction de ce guide a commencé le 26 janvier lors d’une réunion de travail dont l’enregistrement est accessible en suivant le lien : https://attendee.gotowebinar.com/recording/5226007766708263431)

Le guide sera publié en juin 2021, en amont du Forum Génération Égalité qui constituera le point de transition vers la deuxième phase du projet, dont l’ambition sera la création d’une norme internationale en invitant d’autres pays à rejoindre l’initiative.

Voir aussi :
8 mars | Table-ronde à l’ambassade
8 mars | La diplomatie féministe de la France en action

Dernière modification : 09/03/2021

Haut de page