2ème édition du concours de mathématiques « Compter avec l’autre »

Le 3 mai 2017, 52 établissements français et chinois participeront au concours de mathématiques « Compter avec l’autre ».

Organisé simultanément en Chine et en France, en collaboration avec le ministère français de l’Éducation nationale, et parrainé par le mathématicien français Jean-Michel CORON et par le mathématicien chinois le Professeur LI Daqian de l’Université de Fudan, ce concours réunira, au total, plus de 20 000 élèves de seconde.

Deux lycées sichuanais participent à l’événement :
- La Chengdu Yulin High School
- La Middle School n°5 de Deyang

« Compter avec l’autre » permettra de faire découvrir à un groupe de jeunes lycéens la culture scientifique de l’autre pays : un lauréat pour chaque établissement gagnera un voyage de découverte scientifique et culturelle, en Chine pour les français, en France pour les chinois, en juillet 2017.

Discipline universelle, les mathématiques occupent une place de premier plan dans les deux pays.

En Chine, depuis Les neuf chapitres sur l’art mathématique, ouvrage datant du Ier siècle avant notre ère, qui présente des méthodes de calcul et de démonstration propres à la Chine, l’étude des mathématiques est vue comme un art à part entière. À l’heure actuelle, l’enseignement des mathématiques, qui s’inspire à la fois des traditions latines et anglo-saxonnes, est au centre des programmes chinois.

De son côté, la France est un pays de longue tradition mathématique, qui remonte au siècle de Louis XIV. Les années 1950 ont été marquées par le groupe Bourbaki et, aujourd’hui encore, Paris représente la plus forte concentration mondiale de mathématiciens avec l’Institut des hautes études scientifiques, les universités Pierre-et-Marie-Curie, Paris-Diderot et Paris-Sud. L’excellence mathématique française n’est plus à démontrer : 12 des 56 lauréats de la médaille Fields sont issus de laboratoires de recherche français.

Cette opération a été rendue possible grâce au soutien du ministère chinois de l’Education et du Ministère français de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, grâce à l’implication de l’Association chinoise de l’éducation pour les échanges internationaux, l’ambassade de France en Chine et le soutien de la société Huawei.

Dernière modification : 15/05/2017

Haut de page