28ème café des sciences : Réchauffement, acidification et désoxygénation des océans, quels risques pour la société ? [中文]

Le Service pour la science et la technologie de l’ambassade de France en Chine vous invite à assister au café des sciences animé par Jean-Pierre Gattuso sur le thème de l’acidification des océans le lundi 14 septembre 2015 de 13h30 à 15h30 à l’Institut Français de Pékin.

Un sujet au cœur de l’actualité

Les émissions de CO2 liées aux activités humaines altèrent profondément le fonctionnement physique et chimique des océans : la température et l’acidité de l’eau de mer augmentent, tandis que sa teneur en oxygène diminue fortement. Ces changements à grande échelle impactent les écosystèmes marins (processus physiologiques, écologiques et biogéochimiques) mais se répercutent également sur les activités humaines au travers des services écosystémiques fournis par les océans (stockage du carbone, protection du littoral, pêche et services récréatifs). Même dans le cas d’une évolution modérée (limitation du réchauffement climatique à 2° selon les accords Copenhague), les risques restent importants, et augmentent dramatiquement si les émissions de gaz à effet de serre poursuivent sur leur trajectoire actuelle. Il est donc essentiel que la question des océans soit incluse au cœur des politiques internationales, y compris lors des négociations de la COP21 qui se tiendra à la fin de l’année à Paris.

JPEG

Jean-Pierre Gattuso est directeur de recherche CNRS, au laboratoire d’océanographie de Villefranche sur Mer sous les tutelles du CNRS et de l’université Pierre et Marie Curie (Paris 6). Dès 1995, il a orienté ses recherches vers les différentes réponses des organismes marins et des écosystèmes à l’acidification des océans. Coordinateur du projet européen EPOCA (European Project on OCean Acidification) lancé en juin 2008, il réunit 160 chercheurs appartenant à 32 institutions dans 10 pays européens pour travailler sur les conséquences biologiques, écologiques, biogéochimiques et sociétales de l’acidification des océans. Auteur principal du récent rapport du GIEC, il a également dirigé le premier ouvrage sur l’acidification des océans et présidé le groupe de travail international SOLAS-IMBER sur ces thématiques et est aujourd’hui rédacteur en chef de la revue scientifique Biogeosciences. Depuis 2015, il est président du Programme national Acidification des Océans et Biodiversité et membre du comité scientifique de la Plateforme Océan-Climat de l’Unesco ainsi que du conseil scientifique du chantier Arctique. Enfin, Jean-Pierre Gattuso a contribué au lancement du centre international de l’acidification des océans, basé à Monaco. Il a reçu plusieurs distinctions internationales, dont reçu la médaille Vernadsky de l’EGU en 2012 et la médaille Blaise Pascal de l’Académie européenne des sciences en 2014. Il est aujourd’hui membre de l’Académie européenne des sciences.

JPEG

Informations pratiques

Lundi 14 septembre 2015, 13h30 - 15h30
Auditorium de l’Institut français de Pékin
Guangcai International Mansion, 18 Gongtixilu, Chaoyang Pékin

Entrée libre dans la limite des places disponibles
En français avec interprète

Renseignements : 010 8531 2282

Dernière modification : 02/09/2015

Haut de page