2 membres du collectif d’architectes Bellastock en mission à Wuhan du 6 au 12 décembre [中文]

Le développement urbain durable et les problématiques culturelles constituent un axe structurant de la coopération franco-chinoise. Pour renforcer les échanges d’expertises sur ces questions, le Consulat général de France à Wuhan accueille du 5 au 11 décembre 3 membres fondateurs du collectif Bellastock pour une mission de repérage autour de la notion de réemploi en architecture.

A l’origine du projet Bellastock, de jeunes étudiants architectes avec une idée commune : l’expérimentation en architecture comme vecteur d’innovation et outil pédagogique. Pour cela, ils imaginent en 2006 un festival d’auto-construction avec pour objectif de fédérer les étudiants en architecture autour de la construction collective d’une ville éphémère. Petit à petit, le festival gagne de l’ampleur, rassemble de plus en plus de monde et, chaque année, un site nouveau accueille une thématique spécifique. Chaque nouvelle ville éphémère est l’occasion d’explorer et d’expérimenter les cycles de la matière, les temporalités de l’architecture et de ses usages, la fabrique collective de la ville, tout en générant un univers informel, onirique, utopique, festif et convivial.

JPEG

Après la palette, le sac de sable, l’architecture gonflable, l’association Bellastock s’est intéressée en 2012 à la problématique du réemploi en architecture, en proposant à 1000 constructeurs d’investir une friche industrielle en mutation sur l’Ile Saint Denis (93). Le défi pour les jeunes architectes consiste non seulement à construire un « habitat » à partir d’objets de récupération avec un minimum de modification sur leur structure initiale, mais d’y vivre pendant un temps donné et d’y accueillir le public.

Cette nouvelle thématique du réemploi ouvre la voie à d’autres questionnements qui dépassent le cadre du seul festival culturel tels que le retraitement des matériaux de construction et la pratique citoyenne de l’architecture.

JPEG

JPEG

Wuhan et le développement durable

Wuhan est une ville pilote dans le domaine du développement durable. Dans la perspective de la mise en place du « Grand Wuhan », de plus en plus de projets de développement urbain durable sont conduits par la ville et ses différents partenaires.

Lors de cette mission, les Bellastock rencontreront plusieurs acteurs de la ville dans les domaines de l’urbanisme et de l’environnement, partiront à la recherche du Wuhan « insolite » et animeront plusieurs rencontres avec les étudiants en architecture de l’Université de Huazhong (HUST) et de l’Université de Wuhan (WUDA).
Depuis 2011, plusieurs villes éphémères se développent à l’étranger : Danemark (2011), Espagne (2012), Mexique (2012), Allemagne (2013), Chili (2013)... Cette mission de repérage permettra d’étudier la possibilité d’organiser un festival d’architecture éphémère à Wuhan courant 2013.

JPEG

L’association Bellastock

Les 2 architectes à Wuhan :
- Grégoire SAUREL
- Antoine AUBINAIS

L’association Bellastock développe aujourd’hui un laboratoire de recherche-action sur le réemploi en architecture (Ile Saint Denis, 93 - recherche financée par l’ADEME), et anime de nombreux ateliers pédagogiques (Paris, Strasbourg, Barcelone,...).

Les Bellastock viennent de remporter la compétition de la très populaire « Fête des lumières de Lyon » avec leur projet « Sathonay light fever ».
Le blog du projet : http://sathonaylightfever.tumblr.com

Références
Site officiel de Bellastock : http://www.bellastock.com/

Dernière modification : 06/12/2012

Haut de page