1er édito de l’année 2017

Mes Chers Compatriotes,

Après une année 2016 marquée par les difficultés et les drames pour notre pays, cette nouvelle année s’annonce particulièrement riche en défis.

Défi de la démocratie, tout d’abord. Vous serez appelés aux urnes pour élire notre nouveau Chef de l’Etat les 23 avril et 7 mai, puis le Député de notre circonscription Asie-Pacifique les 4 et 18 juin. Vous avez été nombreux à vous inscrire sur les listes en fin d’année dernière. Le Consulat sera mobilisé pour vous permettre d’exercer vos droits civiques dans les meilleures conditions possibles. Mais cette mobilisation devra être étendue aux citoyens et je lance d’ores et déjà un appel aux volontaires pour ces échéances.

Défi de l’attractivité et de la visibilité de notre pays ensuite. Cette attractivité se décline dans ses différentes dimensions : économique et touristique bien sûr, mais aussi culturelle, éducative et scientifique. Après une première partie de 2016 marquée par l’impact des attentats sur le nombre de visas délivrés à Canton, les derniers mois de l’année ont vu une reprise encourageante, qu’il faudra conforter par des actions de promotion touristique ambitieuses tout au long de 2017.

Nous devons aussi encourager nos amis chinois à regarder la France comme un site d’investissement compétitif, du fait d’un cadre normatif et fiscal amélioré, mais surtout grâce aux talents et à la créativité de nos entreprises de toutes tailles. Ici en Chine du sud, le French Tech Hub de Shenzhen, lancé en octobre dernier, constitue un beau symbole de cette excellence technologique.

Nos entreprises sont aussi bien placées pour accompagner la mutation de la Chine vers un modèle de développement où les services tiendront une plus grande place : services financiers et aux entreprises, mais aussi à la personne, avec par exemple à Canton le lancement en ce début d’année d’un projet pilote de coopération pour la prise en charge des personnes âgées, qui valorisera le savoir-faire de nos acteurs publics comme privés.

Le rayonnement de la France n’est à l’évidence pas seulement économique : nos écoles et nos universités attirent de plus en plus d’étudiants chinois et le chiffre record de 40.000 pourrait être prochainement atteint. Pour leur orientation et leur préparation, nous disposons ici en Chine du sud de l’appui de Campus France et de l’Alliance française, dont le réseau a vocation à s’étendre au-delà de Canton.

Sur le plan culturel enfin, nous devrons conforter notre rayonnement et notre prestige auprès du public chinois, grâce aux trois temps fort de la programmation : la Francophonie, que nous célébrons en mars avec les pays partenaires de l’OIF, le Festival Croisements en mai et juin, avec cette année encore de grands spectacles et expositions dans notre région, et le très prometteur Mois franco-chinois de l’Environnement à la rentrée de septembre.

Défi d’organisation enfin, pour l’équipe du Consulat général à Canton, avec la concrétisation du projet très attendu d’installation sur un nouveau site, qui devra s’effectuer en réduisant au minimum les conséquences sur les usagers. A compter de l’automne 2017, ce sera dans le nouveau quartier d’affaires de Canton que vous serez accueillis, dans des locaux plus sûrs, plus fonctionnels et correspondant mieux à l’image de modernité que nous voulons donner de notre pays en Chine.

C’est sur cette dernière note positive, que je vous adresse des vœux de bonheur, santé et réussite pour vous-mêmes et pour vos proches tout au long de cette année.

Bertrand FURNO

Dernière modification : 18/01/2017

Haut de page