État civil (naissance, mariage…) et nationalité française

  • Naissance

    La naissance d’un enfant français en Chine peut être enregistrée dans les registres de l’état civil consulaire français soit par déclaration devant l’officier d’état civil, soit par transcription de (...)

    lire la suite

  • Mariage

    En Chine, le mariage des ressortissants français peut être célébré soit par les autorités chinoises compétentes, soit par l’officier d’état civil de l’ambassade ou du consulat général. Dans tous les cas, des (...)

    lire la suite

  • Pacte civil de solidarité

    Instauré depuis le 15 novembre 1999, le Pacte civil de solidarité (PACS) est un contrat passé entre deux personnes majeures, de sexe différent ou de même sexe, pour organiser leur vie commune. Il crée des droits et (...)

    lire la suite

  • Changement de nom et de prénom

    1- Changement de prénom
    Si vous résidez à l’étranger, la demande de changement de prénom peut être déposée auprès du poste consulaire compétent en raison de votre lieu de résidence.
    Les personnes souhaitant changer (...)

    lire la suite

  • Divorce

    À l’étranger, le divorce doit être demandé conformément à la législation applicable selon les règles françaises de conflit de lois ou équivalente à celle-ci. Lorsque le divorce a été prononcé à l’étranger et qu’il est définitif, il produit ses effets en France et permet donc, le cas échéant, un nouveau mariage.

    lire la suite

  • Décès

    En cas de décès survenu en Chine, la déclaration de décès doit être effectuée devant les autorités de police chinoises (Bureau de la sécurité publique ou commissariat).

    lire la suite

  • Transport de corps, cendres ou restes mortels

    Quand un Français décède, et que sa famille demande que le corps ou les restes mortels soient rapatriés en France, un certain nombre de formalités sont à accomplir par les autorités consulaires, notamment la pose de scellés sur le cercueil ou l’urne funéraire et la délivrance d’un certificat autorisant le retour en France.

    lire la suite

  • Nationalité française

    La nationalité française peut résulter soit d’une attribution par filiation ("droit du sang") ou par la naissance en France de parents nés en France ("double droit du sol") ; soit d’une acquisition (par exemple, par déclaration à raison du mariage avec un(e) ressortissant(e) français(e)).

    lire la suite

Haut de page