Economie des provinces de Chine

  • Présentation de la zone de développement économique et technologique de l’aéroport à Wuhan (« Linkongang »)

    Créée en 1992 sous le nom de « Wujiashan » pour promouvoir les investissements de Taïwan, approuvée par le Conseil des Affaires d’Etat en 2010 comme l’une des trois zones économiques spéciales de rang national à Wuhan, la zone de développement économique et technologique de l’aéroport (« Linkonggang ») représentait en 2017 5% du PIB et 6% des investissements étrangers à Wuhan.

    lire la suite

  • Présentation de la province du Hunan (capitale : Changsha)

    Au coeur de la ceinture économique du Yangzi, classé 7e en termes de population et 9e en termes de PIB, le Hunan bénéficie actuellement d’une croissance de rattrapage : population majoritairement urbaine depuis 2015, prépondérance du secteur tertiaire depuis 2016, investissements élevés dans les infrastructures de transport, l’immobilier et les réseaux publics de distribution d’eau et d’électricité.

    lire la suite

  • Présentation de la zone de développement de hautes technologies du lac de l’Est (Vallée optique)

    Approuvée par le Conseil des Affaires d’Etat en 1991, la zone de développement des hautes technologies du lac de l’Est est l’une des trois zones de développement de rang national à Wuhan. Elle est appelée « Vallée optique » depuis sa désignation en 2001 comme base industrielle de rang national pour l’industrie optoélectronique.

    lire la suite

  • Présentation de la zone de développement économique et technologique de Wuhan (WEDZ)

    Approuvée par le Conseil des Affaires d’Etat en 1993 suite à l’implantation en 1992 de la coentreprise Dongfeng Peugeot Citroen Automobile (DPCA) entre PSA et le constructeur automobile local Dongfeng Motor (DFM), la WEDZ est l’une des trois zones économiques spéciales de rang national à Wuhan. Le secteur industriel représente les ¾ de son économie. Spécialisée dans l’automobile (80% de son activité industrielle) et l’électronique (12 % de son activité industrielle), la zone représente 10 % du PIB de Wuhan, 25 % de la production des grandes entreprises de Wuhan et 25 % des investissements étrangers à Wuhan. Un tiers des 96 entreprises françaises de Wuhan y sont implantées, notamment les constructeurs PSA et Renault, ainsi qu’une vingtaine d’équipementiers automobiles. Les deux-tiers des 600 Français de Wuhan y résident, à proximité de l’Ecole française internationale de Wuhan (EFIW).

    lire la suite

  • Présentation générale de la province du Hubei (capitale : Wuhan)

    Au coeur de la ceinture économique du Yangzi, classé 9e en termes de population et 7e en termes de PIB, le Hubei est une province industrielle. Sa capitale, Wuhan, se classe 9e en termes de PIB. Dans le cadre du plan Made in China 2025, son centre universitaire, classé 3e en Chine, accompagne la montée en gamme des entreprises, au sein notamment du pôle automobile. Dans le cadre de la politique des « Nouvelles Routes de la Soie » (OBOR/BRI), le Hubei s’affirme comme plateforme logistique multimodale pour la Chine centrale. 600 Français résident dans le Hubei et 103 entreprises françaises y sont implantées. La coopération bilatérale est dynamique, avec notamment le projet de ville durable franco-chinoise de Wuhan.

    lire la suite

  • Commentaires sur la liste des secteurs pour lesquels les investissements étrangers sont encouragés en Chine centrale (2019)

    Le projet de catalogues des secteurs dans lesquels les investissements étrangers sont encouragés, publié le 1er février 2019 par la NDRC et le MofCOM, détaille 29 secteurs dans le Hubei, 36 secteurs dans le Hunan et 32 secteurs dans le Jiangxi.

    lire la suite

  • Principaux objectifs de la politique économique de la province du Hubei et de la municipalité de Wuhan pour 2019

    Les objectifs de la politique économique du Hubei et de Wuhan pour 2019 ont été présentés lors des assemblées plénières du Congrès du Peuple et de la Conférence consultative en janvier 2019 (Lianghui).

    lire la suite

Haut de page