Visite officielle du Premier ministre en Chine [中文]

Bernard Cazeneuve, Premier ministre, s’est rendu en République populaire de Chine, avec deux étapes Pékin et Wuhan, du 21 au 23 février, à l’invitation de son homologue M. Li Keqiang.

JPEG
Benjamin Boccas/Matignon

Rencontres officielles

Durant cette visite officielle, Bernard Cazeneuve s’est entretenu avec le président Xi Jinping, le Premier ministre Li Keqiang et le Président du comité permanent de l’Assemblée nationale populaire, Zhang Dejiang, ainsi qu’avec les autorités locales du Hubei.

JPEG
Benjamin Boccas/Matignon

"Ma présence ici témoigne de l’importance que la France accorde à ses relations avec la Chine", a déclaré Bernard Cazeneuve.

"Le développement du partenariat stratégique global franco-chinois est un axe prioritaire de notre politique extérieure. La France a la conviction qu’un dialogue confiant entre nos deux pays est essentiel à la paix, à la stabilité et à la prospérité internationales".

"Nos échanges commerciaux ont doublé depuis 2005, même s’ils restent encore très déséquilibrés". Le premier ministre a évoqué avec son homologue chinois l’importance du "rééquilibrage de nos échange par le haut, qui demeure une priorité. Seules des relations commerciales fondées sur l’ouverture, l’équilibre, la réciprocité et les bénéfices mutuels mettront nos économies à l’abri de futures crises et des tentations protectionnistes".

"La France et la Chine sont deux grands pays en matière d’industrie et d’énergie, deux secteurs-clé pour l’avenir de la planète. Nos discussions nous ont permis d’approfondir nos coopérations dans les secteurs du nucléaire et de l’aéronautique et de donner une impulsion supplémentaire aux partenariats dans les secteurs d’avenir tels que l’agroalimentaire, la ville durable, la santé et le vieillissement et les services financiers".

JPEG
Benjamin Boccas/Matignon

A l’occasion de la rencontre avec Li Keqiang « dont les échanges ont été très constructifs », sept accords ont été signés :
1. Déclaration d’intention entre la Ministre des Affaires sociales et de la santé de la République française et le Ministère des affaires civiles de la République populaire de Chine pour faire face au vieillissement de la population et pour la coopération en matière de prise en charge des personnes âgées.
2. Arrangement portant reconnaissance réciproque et échange des permis de conduire entre la France et la Chine. En savoir plus
3. Déclaration d’intention entre le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le Ministère des Sciences et Technologies sur la mobilité de jeunes chercheurs de haut niveau
4. Convention de financement entre l’AFD et le Ministère chinois des Finances relatif à la construction de systèmes décentralisés de chauffage collectif dans la ville de Jinan (province du Shandong) En savoir plus
5. Lettre d’intention entre le CEA et le Ministère de la Science et de la Technologie dans le domaine de la recherche scientifique et du développement technologique
6. Accord-cadre entre AREVA et China National Nuclear Corporation (CNNC) relatif à un partenariat industriel et commercial dans cinq domaines d’intérêt commun mines, la conversion, la logistique, le recyclage, le déclassement, le démantèlement et l’assainissement
7. Accord entre CEVA et EBVAC pour la création d’une joint-venture dans le domaine de la fabrication de vaccins porcins

JPEG
Benjamin Boccas/Matignon

Coopération bilatérale

Jeunesse

A Pékin, le Premier ministre s’est rendu à l’Université de Beida où il a prononcé un discours à la jeunesse.
"Il existe en France une tradition d’accueil privilégiée des étudiants chinois", a déclaré Bernard Cazeneuve, rappelant le passage en France de ZHOU Enlai et DENG Xiaoping dans les années 1920.

Il a par ailleurs déclaré que la langue française présente pour les étudiants chinois un intérêt particulier puisqu’elle leur donne accès à un espace francophone de 285 millions de personnes sur les 5 continents.

JPEG
Benjamin Boccas/Matignon

"Vous représentez l’avenir de votre pays et c’est pourquoi je crois important de vous adresser aujourd’hui ce message de confiance dans la qualité de la relation qu’entretiennent la France et la Chine et dans sa pérennité", a expliqué Bernard Cazeneuve aux étudiants.

Selon le Premier ministre, « nos deux pays ont en commun la préoccupation première de la jeunesse ». Les accords signés pendant son déplacement vont ainsi permettre de renforcer les échanges humains entre la France et la Chine. Aussi, la reconduction de l’accord sur la mobilité des étudiants stagiaires et jeunes professionnels en 2017 doit permettre à un nombre accru de jeunes d’effectuer un stage dans nos deux pays.

JPEG
Benjamin Boccas/Matignon

Sciences

La coopération franco-chinoise s’est également illustrée lors de la visite de Bernard Cazeneuve au laboratoire de confinement biologique de niveau P4 à Wuhan. Ce laboratoire va entrer dans sa phase opérationnelle après plus d’une décennie de coopération.

"Ce laboratoire que nous avons bâti ensemble sera un fer de lance de notre lutte contre les maladies émergentes", a déclaré Bernard Cazeneuve. "La France est fière d’avoir contribué à la construction du premier laboratoire de haute sécurité biologique P4 en Chine".

Le laboratoire P4 est un exemple emblématique de la qualité de la coopération franco-chinoise en matière de recherche scientifique et de santé.

Cette nouvelle structure ouvre de nouvelles perspectives de coopération scientifique dans le domaine clé de la lutte contre les maladies émergentes.

JPEG

Développement durable

Bernard Cazeneuve a visité le projet d’éco-cité franco-chinois du district de Caidian. Ce projet de ville durable illustre l’attachement de nos deux pays à la protection de l’environnement et au développement durable.

"La France et la Chine ont choisi de promouvoir ensemble, à Wuhan, un modèle urbain de développement innovant, celui de ville durable", a déclaré le Premier ministre. "Le projet de ville durable franco-chinoise de Wuhan se trouve aujourd’hui à un tournant. Il s’agit à présent de le concrétiser".

Bernard Cazeneuve a salué l’engagement des entreprises françaises qui ont déjà noué des liens particuliers avec des partenaires chinois pour travailler ensemble dans la ville durable.
"Une ville durable comme celle dont nous avons le projet ici aura besoin d‘acteurs privés dynamiques, prêts à investir et à innover", a déclaré le Premier ministre.

Vidéo sur gouvernement.fr

Economie

Le Premier ministre a assisté à l’arrivée du train de marchandises Lyon-Wuhan de la Nouvelle Route de la Soie. Ce train a relié les deux villes en seulement 15 jours. Le premier ministre a déclaré que les produits français peuvent être acheminés jusqu’à la Chine « avec une potentialité de développement pour nos entreprises très considérable ».

JPEG

Par ailleurs, le Premier ministre a assisté à une démonstration de véhicules électriques autonomes produits par les groupes PSA-Dongfeng et Renault-Dongfeng. Il a salué l’innovation de ces produits.

JPEG


Séquences culturelles

Le Premier ministre a visité un des monuments les plus touristiques de la Chine : la Cité interdite.
Selon le Premier ministre « la France aime la Chine et la Chine aime la France. J’en veux pour preuve le fait que la France est l’une des destinations préférées des touristes chinois : 1.6 millions de touristes chinois en 2016 se sont rendus en France. »

JPEG
Benjamin Boccas/Matignon

Bernard Cazeneuve s’est également rendu à l’exposition « L’invention du Louvre » au Musée National de Chine, qui retrace huit siècles d’histoire de France à travers l’histoire du Louvre et ses collections. En savoir plus sur l’exposition « L’invention du Louvre »

JPEG

Dernière modification : 24/02/2017

Haut de page