Tiananmen, 25 ans - déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et du Développement international [中文]

En réponse à une question, Paris, 04 juin 2014.

Q - Que pensez-vous des arrestations et des mesures de sécurité draconiennes prises par les autorités chinoises autour de la place Tianamen ce mercredi pour empêcher toute tentative de commémoration de la répression meurtrière du printemps de Pékin, il y a 25 ans ?

R - L’Union européenne a exprimé le 28 mai sa profonde préoccupation suite aux arrestations récentes et mises en résidence surveillée de défenseurs des droits de l’Homme et d’intellectuels engagés. La France partage cette préoccupation.

Nous nous associons aux efforts européens pour attirer l’attention des autorités chinoises sur la situation des prisonniers de conscience, notamment dans le cadre du Dialogue UE-Chine sur les droits de l’Homme et évoquons ces sujets dans le cadre de notre dialogue bilatéral avec la Chine.

Dernière modification : 05/06/2014

Haut de page