Journée internationale des droits des femmes [中文]

A l’occasion de la 40e journée internationale des droits des femmes, Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, et Laurence Rossignol, ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes, ont coprésidé au Quai d’Orsay un événement de haut niveau qui a rassemblé des personnalités de tous horizons.

JPEG

Cette rencontre, clôturée par le président de la République, a également été l’occasion de présenter le « Serment de Paris », un texte appelant à une remobilisation de la communauté internationale en faveur des droits des femmes dans un contexte où les femmes sont toujours victimes, partout dans le monde, de violences sexuelles, physiques ou psychologiques.

Lire le Serment de Paris

La France défend les droits et l’autonomie des femmes ainsi que leur participation à tous les niveaux de responsabilité. Elle lutte contre toutes les formes de violences à leur encontre. La France est mobilisée pour la mise en œuvre de l’agenda « Femmes, paix et sécurité » du conseil de sécurité des Nations unies. Elle soutient également celles et ceux qui s’engagent contre les violences de genre en milieu scolaire. La France met en œuvre la stratégie « genre et développement » établie pour la période 2013-2017, dont l’objectif est l’inclusion de l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’ensemble des politiques de solidarité internationale et de développement.

Depuis son officialisation 1977 par les Nations Unies, la journée internationale des droits des femmes est célébrée chaque année le 8 mars. C’est l’occasion de mettre en lumière les nombreuses avancées pour la condition des femmes dans le monde, mais également les progrès à poursuivre pour atteindre l’égalité entre les femmes et les hommes, comme en témoignent quelques statistiques des pays appartenant à l’OCDE :

- la rémunération des femmes est en moyenne inférieure de 16% à celle des hommes
- les femmes ne détiennent que 12% des sièges aux conseils d’administration des grandes entreprises
- en moyenne, les femmes consacrent deux heures par jour de plus que les hommes aux tâches domestiques
- les femmes occupent généralement des emplois dans les bureaux, dans la vente, dans les soins de santé et le travail social ainsi que dans l’enseignement. Elles sont sous-représentées dans les emplois de direction, dans les professions liées aux sciences physiques, aux mathématiques, à la sciences et à l’ingénierie ainsi que dans les métiers manuels et de production.

Dernière modification : 09/03/2017

Haut de page