French Tech Tour - 11 acteurs français découvrent les opportunités du marché High-Tech en Chine du Sud [中文]

Après une première étape dans l’écosystème de Hong-Kong, une délégation de 11 acteurs français de la Tech s’est rendue à Shenzhen et certain à Canton, les jeudi 27 et vendredi 28 octobre pour la deuxième étape d’une mission de 2 semaines organisée par Business France.

Ces startups, désireuses de se frotter au marché chinois, ont été auditionnées par un jury de 21 experts franco-chinois. Elles ont été sélectionnées sur le caractère innovant de leur produit ou service, son adéquation avec les attentes du marché chinois, la robustesse de leur business model et le degré d’implication des équipes dans le projet. Cette mission, permettant de découvrir des opportunités d’affaires du marché du numérique (télécom, audiovisuel, software), de l’IoT, du design et du matériel électronique (BtoB et BtoC) en Chine, a été organisée en partenariat avec Bpi France, la banque publique d’investissement française chargée de soutenir les entreprises innovantes en appui des politiques publiques de l’État et des régions.

PNGLe jury de la French Tech Tour en présence du Consul général de France à Canton, M. Bertrand Furno.

La ville de Shenzhen n’a pas été choisi au hasard puisque cette ville nouvelle est devenu en mois de 40 ans le leader de l’innovation « Made in China » spécialisé autour du hardware. Avec une population d’environ 11 million d’habitants et un PIB de 214Mds d’euros, Shenzhen figure au premier rang de l’édition 2015 du classement « Cities of Opportunity 2015 » réalisé par PwC China et le China Development Research Fondation. Possédant 73,9 chefs d’entreprise sur 1 000 habitants et une croissance de 8.4% en 2015, la très bonne santé générale de l’économie de Shenzhen a permis de voir émerger de nombreux « champions » industriels. 18 entreprises locales ont ainsi pris place dans l’édition 2015 du classement « Fortune 500 » pour la Chine ; 4 d’entre elles ont même intégré le classement « Fortune 500 » global : Ping’an (assurances) ; Huawei (télécommunications) ; China Merchants Bank (première banque privée de Chine) et Amer (métaux non ferreux et produits électroniques).

PNGVisite à Tencent, Shenzhen

L’étape Shenzhen a débuté par une visite du siège social de Huawei où les entreprises françaises ont assisté à une présentation de différents départements stratégiques pour mieux comprendre la stratégie de positionnement d’achats, de R&D et d’investissements du groupe. Après une après-midi de rendez-vous individuels et collectifs avec des acteurs tels TCL, 3Nod, China Unicom Guangdong, Shenzhen IOT association, Osmunda, SIAT, etc.. les startups françaises ont été invitées à « pitcher » à la soirée « Huawei Forum Digital IN-pulse » devant les communautés Tech locales, françaises et internationales dont des influenceurs, investisseurs, bloggeurs, entrepreneurs et « decision-makers » de grandes entreprises chinoises. Suivant la même démarche, la 2e journée a laissé place à de nombreux rendez-vous des acteurs chinois tels que Tencent, ZTE, DAS Intellitech, Tinno mobile, Coolpad, OnePlus, Mobvista, Sundan, Emaxcity, etc. Ces rendez-vous B2B ciblés ont déjà permis de recueillir de nombreuses marques d’intérêts mutuels et de poser les jalons d’une future coopération entre les entreprises françaises et chinoises. La délégation française a ensuite poursuivi la mission à Shanghai, puis Pékin.

PNG Rendez-vous avec l’acteur chinois ZTE.

Dernière modification : 21/11/2016

Haut de page