Financement climat : une feuille de route concrète vers la mobilisation de 100 milliards de dollars par les pays développés

Suite à la COP21, la feuille de route publiée le 17 octobre détaille les actions que les pays développés mettront en œuvre pour respecter leur engagement.

Les pays développés se sont engagés, à Copenhague en 2009, à mobiliser conjointement 100 milliards de dollars par an d’ici 2020 pour aider les pays en développement à faire face au dérèglement climatique.

Lors de la Conférence de Paris, et grâce à l’impulsion de la présidence française de la COP21, des annonces financières d’envergure avaient été faites par de nombreux pays développés et des institutions financières internationales.

Le Président François Hollande avait ainsi annoncé le passage du financement climat de la France d’environ 3 milliards d’euros en 2015 à 5 milliards d’euros en 2020, dont 1 milliard pour le financement de l’adaptation au changement climatique.

Pour soutenir la réalisation de ces engagements, la COP21 avait demandé aux pays développés d’élaborer une feuille de route démontrant l’engagement de ces derniers à respecter l’objectif des 100 milliards de dollars par an d’ici 2020.

Cette feuille de route, qui s’appuie sur un travail d’analyse et de projection réalisé par l’OCDE, est publiée moins d’un an après la COP21 et en amont de la COP22. Elle témoigne de la mobilisation et de la volonté des pays développés de respecter leurs engagements et donner le plus rapidement possible des indications aux pays en développement sur les montants de financement qui devraient être mobilisés en 2020.

Elle établit, à ce stade, que les financements publics consacrés à la lutte contre les dérèglements climatiques progresseront de plus de 26 milliards, pour atteindre au moins 67 milliards en 2020. La mobilisation des financements privés estimée selon des hypothèses conservatrices, permettra d’atteindre un total de plus de 93 milliards de dollars en 2020. Le financement consacré à l’adaptation progressera plus rapidement et doublera d’ici à 2020. Les pays développés s’engagent à poursuivre ces orientations pour atteindre voire dépasser les 100 milliards de dollars en 2020.

Consulter la feuille de route concrète vers la mobilisation de 100 milliards de dollars par les pays développés

Dernière modification : 19/10/2016

Haut de page