Disparition du vol Malaysia Airlines MH370 [中文]

Annonce du Premier ministre de Malaisie

Avion de Malaysia Airlines : annonce du Premier ministre de Malaisie - lundi 24 mars 2014

Sur la base de nouvelles analyses de données satellitaires, le Premier ministre de Malaisie vient d’annoncer que le Boeing 777 de Malaysia Airlines s’était abimé dans le Sud de l’Océan indien.

Les recherches doivent encore se poursuivre afin que toute la lumière soit faite sur les circonstances de ce drame. La France continuera d’y contribuer, aux côtés des autorités malaisiennes.

Dans cette épreuve, la France exprime toute sa solidarité aux familles et aux proches des victimes.

La France mobilise des moyens satellitaires complémentaires - dimanche 23 mars 2014

Dans le cadre des recherches effectuées par la France à la suite de la disparition de l’avion de Malaysian Airlines, des échos radar réalisés par un satellite ont permis de repérer des débris flottant dans une zone de l’Océan indien située à environ 2 300 kilomètres de Perth en Australie.

Ces éléments ont été immédiatement transmis aux autorités malaisiennes qui sont en charge de la coordination des recherches.

La France a décidé de mobiliser des moyens satellitaires complémentaires afin de poursuivre la recherche sur la zone identifiée. Les résultats seront immédiatement transmis aux autorités malaisiennes.

Quai d’Orsay - Déclaration du porte-parole - mardi 11 mars 2014

Q – Quatre Français se trouvaient dans l’appareil disparu. Que faites-vous ?

R – Depuis que nous avons appris avec émotion la disparition de l’avion de Malaysia Airlines, à bord duquel se trouvaient quatre de nos compatriotes inscrits au registre des Français de l’étranger dans la circonscription consulaire de Pékin, nous sommes totalement mobilisés :

1) A Pékin : notre ambassade apporte aux familles et aux proches de nos compatriotes qui se trouvaient à bord toute l’assistance nécessaire. Notre ambassadrice a rencontré hier le père et époux de trois de nos compatriotes. Une cellule d’écoute a été mise en place pour soutenir la communauté scolaire du lycée français de Pékin, où étaient scolarisés plusieurs des victimes. Un psychologue de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger assurera, dès le début de la rentrée scolaire prévue lundi prochain, une présence et un soutien sur place. Une réunion d’information à l’attention de la presse a également été organisée aujourd’hui par notre ambassade.

2) A Kuala Lumpur : un diplomate de l’ambassade s’est immédiatement rendu à l’aéroport de Kuala Lumpur samedi pour recueillir toutes les informations disponibles. Notre ambassade a ouvert une cellule de crise pour répondre au public. Elle est en contact constant avec les autorités locales et la compagnie aérienne pour suivre l’évolution des recherches de l’aéronef et de l’enquête.

3) A Paris : une cellule de crise a été ouverte samedi dès 8h, ainsi qu’une cellule de réponse téléphonique ; un message d’alerte a été envoyé aux Français présents dans cette zone et enregistrés sur le site Ariane ; nous maintenons également des contacts réguliers avec Malaysia Airlines.

Q – Allez-vous envoyer une aide sur place pour contribuer à l’enquête ?

R - M. Frédéric Cuvillier, ministre délégué chargé des transports, de la mer et de la pêche, a proposé dès samedi matin aux autorités vietnamiennes et malaisiennes l’aide du "Bureau enquête accident". Nous sommes disponibles pour une éventuelle assistance, dans le cas où les autorités malaisiennes en exprimeraient le souhait.

Nous disposons en outre en Malaisie d’un coopérant technique « garde-côte ». Actuellement aux côtés du directeur de la « Malaysian Maritime Emergency Agency », il travaille étroitement avec les autorités locales.

Message de l’Ambassadeur de France en Chine, Madame Sylvie Bermann - lundi 10 mars 2014

C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai appris samedi la disparition de l’avion de la compagnie aérienne Malaysia Airlines MH370, parti de Kuala Lumpur à destination de Pékin.

Il avait à son bord quatre membres de la communauté française dont trois élèves, dont nous n’avons pour l’instant aucune nouvelle.

L’Ambassade est pleinement mobilisée et régulièrement informée de l’avancée des recherches .

Une cellule d’écoute sera mise en place dès mardi 11 mars à partir de 14h au Lycée français de Pékin pour les parents, les amis et les élèves qui auraient besoin de parler, d’échanger. Le proviseur, le médecin de l’ambassade, le conseiller culturel adjoint et l’équipe de direction seront présents pour les recevoir.

Une cellule de crise a été mise en place par le ministère des Affaires étrangères dès samedi 8 mars et les proches des personnes susceptibles d’avoir voyagé dans le vol MH370 peuvent également appeler le +33 1 43 17 56 46 .

Je remercie chacun de respecter l’intimité et la douleur des familles.

Dernière modification : 25/03/2014

Haut de page